Ornette Coleman, free spirit

Au début des années soixante, les tensions sociales et raciales en Amérique trouvent soudain leur expression dans le jazz de l’époque. Le vent tourne et une musique de plus en plus radicale vient accompagner une contestation de plus en plus musclée. Dans le sillage de John Coltrane, Sun Ra, Albert Ayler, Eric Dolphy, l’Art Ensemble Of Chicago, Pharoah Sanders ou Ornette Coleman précipitent le jazz dans ses derniers retranchements, définissant la forme et les structures d’une musique aux allures de séisme : le Free Jazz. Notre playlist Deezer

les oeuvres
les thèmes

# Du blues au blues

Après la flambée free, un certain nombre de musiciens comme Lester Bowie (Art Ensemble Of Chicago) ou Archie Sheep reviennent aux racines du jazz. D’autres ne quittèrent jamais les rives du blues pour chanter la misère et la colère sous une forme plus rustique. Mais, comme le montre la récente actualité de Charleston et les drames qu’on retrouve régulièrement en une de nos journaux, le combat n’est pas terminé. Comme le chantait James Brown : « Say it Loud, I’m Black and I’m Proud ! »

1994
Too Bad Jim
R.L. Burnside
Livre - Folio - 1963
Le Peuple du blues
LeRoi Jones
Livre - Folio - 19631969
Blasé / Live At The Pan-African Festival
Archie Shepp

# Du blues au rap

La mélancolie de l’âme que traduit le blues s’est endurcie pour devenir une expression plus revendicative, plus enragée. Celle du hip-hop et du rap. “Si on étudie l’histoire du blues et de la soul, du funk et du jazz depuis cent ans, on parcourt la vie des Noirs. Le blues, c’est les racines, parce que les Noirs de ce pays n’avaient nulle part où raconter leur histoire” - Chuck D - Public Enemy

Livre - Folio - 1963
Le Peuple du blues
LeRoi Jones
Livre - Folio - 19631969
Mu First Part/Second Part
Don Cherry
Livre - Folio - 19631969
Straight Outta Compton
NWA

# Musiques de colères

Ici, il est question de révolution. Rien de moins. En 1960 Ornette Coleman faisait exploser les structures en place du jazz avec son manifeste "Free jazz". Seize ans plus tard, Johnny Rotten rendait au rock sa dangerosité. Noirs - Blancs, free jazz - punk, même combat.

Livre - Folio - 196319691967
Live In Greenwich Village
Albert Ayler
Livre - 1971
Free Jazz / Black Power
Louis Comolli Philippe Carles
Jean
Livre - 19711977
Nevermind The Bollocks
The Sex Pistols

# Derrière la déflagration

Le free jazz ne cherche pas à séduire. Son écoute demande un travail répété. On ne règle pas le problème en quelques minutes. Il faut s’accrocher. Si aujourd’hui certains enregistrements ont gardé tout leur côté abrasif originel, d’autres s’apprivoisent et permettent de voyager aux confins du sublime. Une chose est sûre, l’expérience ne laisse pas indifférent.

Livre - 197119771960
Free Jazz
Ornette Coleman
Livre - 1971197719601967
Expression
John Coltrane
Livre - 19711977196019672012
Yes Ornette !
Paul Céléa Jean

# Les géants

Comme tous les autres, ils sont le fruit de leur éducation, de leur formation, des rencontres qu’ils ont faites mais ils ont un petit quelque chose en plus qui, à un moment les emmène plus loin. Ornette Coleman, Albert Ayler, Don Cherry, Pharoah Sanders, Rahsaan Roland Kirk, John Coltrane (même si Coltrane restera en marge du courant) sont ceux qui ont ouvert la voie en prenant tous les risques et qui aujourd’hui encore restent les références.

Livre - 197119771960196720121960
Free Jazz
Ornette Coleman
Livre - 1971197719601967201219601967
Live In Greenwich Village
Albert Ayler
Livre - 19711977196019672012196019671967
Expression
John Coltrane

Pendant ce temps là ...