Europunk

Que reste-il des années punk ? Mouvement météorite apparu en 1977 pour sa version britannique et quelques années plus tôt aux Etats-Unis, le punk ne fera au final pas long feu mais il enfantera tout de même la new wave avant d’infuser dans l’essentiel de la pop music qui a compté lors des décennies suivantes. L’héritage est donc considérable mais on peut préférer s’intéresser aux aïeux qu’aux filleuls et vouloir dresser l’inventaire obligatoirement partiel, bancal, fatalement partial, de l’épopée punk presque quarante ans plus tard à l’occasion de l’exposition Europunk qui se tient à la Cité de la Musique jusqu’au 18 janvier 2014.

les oeuvres
les thèmes

# Une généalogie de la contestation

Si les punks avaient décidé de faire table rase du passé, ils s’inscrivaient dans une longue filiation d’artistes contestataires qui avaient agi comme eux à leur époque. Dans l’indispensable Lipstick Traces, Greil Marcus se penche sur le cas de tous ceux qui voulaient « s’emparer du monde ». Fortes têtes isolées ou collectifs radicaux, des hérétiques du Moyen Age aux Sex Pistols en passant par Guy Debord, du Cabaret Voltaire zurichois ou Roxy londonien via le pays Cathare… C’est une coalition de résistants qui s’insurge contre tout ce qui transforme la société et la culture en produits de consommation.

Livre - Editions L'échappée - 2013
Angry Brigade
Servando Rocha
Livre - Librio - 1830
Hernani
Victor Hugo
Livre - Allia - 1989
Lipstick Traces
Greil Marcus

# La fin du rêve hippie

On l’appelait « le parrain du punk » : il faut dire que le nihilisme de William Burroughs, sa vision paranoïaque du système et son prosélytisme en matière de drogues avaient trouvé un écho favorable chez les punks, les Ramones, les New York Dolls et Joe Strummer des Clash se déclarant même largement influencés par l’univers et la technique d’écriture aléatoire de l’auteur du Festin nu. Burroughs revendiquait lui-même volontiers la filiation et, à l’occasion du scandale déclenché par le titre God save the queen, il volait même au secours des Sex Pistols : « Je suis solidaire des Sex Pistols parce que c’est une critique constructive, nécessaire d’un pays en faillite. » Plus près de nous, en France, la fin des années 1970 et le début des années 1980 coïncident avec les derniers feux des utopies de même qu’avec une période d’intense créativité artistique.

Livre - L’Editeur singulier - 1983
Les Chérubins électriques
Guillaume Serp
Livre - Denoël - 2001
Underground
François Bizot Jean
Livre - Folio - 1959
Le Festin nu
William Burroughs

# Un doigt d’anarchie

En 1977, John Cooper Clark scandait ses vers en première partie des Sex Pistols et des Clash pour insuffler un peu de poésie anarchiste entre deux riffs mal peignés. Quelques années plus tôt, toujours à Londres, une bande d’anars en colère, The Angry Brigade, se lançait dans l’agitation armée revendiquant ses actions avec des communiqués situationnistes signés Butch Cassidy & The Sundance Kid. A la fin du 19e siècle, à Paris cette fois, un autre anarchiste convaincu, Alfred Jarry, provoquait « la bataille d’Hernani du symbolisme » lors de la première de Ubu Roi au théâtre de l’Oeuvre.

Livre - Editions L'échappée - 2013
Angry Brigade
Servando Rocha
Livre - Livre de Poche - 1896
Ubu roi
Alfred Jarry
Disque - Sony - 2002
Word of mouth
John Cooper Clarke

# Une esthétique punk (Do it yourself)

De même que le mouvement anti-art des dadaïstes a fini par pénétrer dans les musées comme si de rien n’était, l’art éphémère punk est entré dans les livres et dans l’histoire de l’art contemporain comme on entre dans un moulin. En 1977, le mouvement envahit simultanément tous les arts : la musique mais aussi la mode, la peinture, le graphisme. Son esthétique basée sur le principe du do-it-yourself et autour d’une certaine idée de la résistance à l’establishment révèle des artistes comme Jamie Reid, Cindy Sherman, Nan Goldin, David Lamelas, Linder, Meredith Sparks, les groupes COUM Transmissions, Bazooka... Bientôt 40 ans plus tard, ils sont tous régulièrement exposés aux quatre coins du monde.

Livre - La Martinière -
Punk Press
Vincent Bernière
Livre - Seuil - 2005
Un Regard Moderne
Bazooka
Livre - Livre de Poche - 1869
Les chants de Maldoror
Lautréamont

# Des pionniers (le protopunk)

A la fin des années soixante et à l’orée des années soixante-dix, une cohorte de formations garage tourne le dos au Flower Power ambiant pour revenir aux sources sauvages et rebelles du rock’n’roll. C’est la première vague du punk. Le MC5, les Stooges, Death à Detroit. Les New York Dolls, les Ramones Patti Smith Group, Blondie ou Television à New-York. L’anglais Malcom McLaren qui se trouve à New—York à l’époque, considère la scène avec incrédulité. A son retour à Londres, il forme les Sex Pistols.

Disque - Sire - 1976
Ramones
The Ramones
Disque - EMI - 1977
Pink Flag
Wire
Disque - Mercury - 1973
The New York Dolls
The New York Dolls
Disque - Drag City - 1974
For the whole world to see
Death

Pendant ce temps là ...