Lars Von Trier

La sortie très récente de Nymphomaniac, Volume I donne l’occasion de mesurer le chemin parcouru par Lars von Trier depuis son premier long métrage Element of Crime en 1984. En trente ans, von Trier a expérimenté, provoqué, filmé les plus grands acteurs et actrices, généré une foule nombreuse d’admirateurs et de détracteurs et a fini par occuper une place centrale dans le cinéma contemporain. De Breaking the Waves à Melancholia, de Europa à Antichrist, l’itinéraire du plus célèbre Danois de notre époque est totalement unique en son genre.

les oeuvres
les thèmes

# La Cinéphilie

Lars von Trier est un cinéaste nourri de cinéphilie. Admirateur de Bergman, Dreyer, Tarkovski, Welles ou même Marguerite Duras, fin connaisseur de Pasolini, Fassbinder ou Werner Herzog, le cinéaste danois a aussi été marqué enfant par sa vision des Enfants du captiaine Grant, production Disney d’après le roman d’aventure de Jules Verne. Il fait par ailleurs l’admiration de nombre de ses contemporains, notamment Steven Spielberg ou Paul Thomas Anderson, ce qui le place dans la catégorie très fermée, comme Kubrick ou David Lynch, des cinéastes pour cinéastes.

Film - Studiocanal - 1966
Persona
Ingmar Bergman
Film - Les films de ma vie - 1984
Element of Crime
Lars von Trier
Film - Potemkine films - 1974
Le Miroir
Andreï Tarkovski
Film - TF1 Vidéo - 1990
Twin Peaks
David Lynch

# La Pornographie

Depuis longtemps, la pornographie est une tentation avec laquelle Lars von Trier flirte. Déjà, dans Les Idiots, il filme une scène d’amour physique avec des plans qui auraient pu lui valoir un classement X. Mais c’est dans Nymphomaniac, fresque intime autour de la compulsion sexuelle d’une femme, que la question se pose enfin frontalement pour Lars von Trier. Le film existera finalement en deux versions distinctes : la première, d’une durée de quatre heures, sera plutôt soft, tandis que la seconde durera environ cinq heures trente et sera explicitement pornographique. Par ailleurs, sa société de production Zentropa produit des films pornos depuis de nombreuses années.

Film - Les films du losange - 2014
Nymphomaniac, Volume I
Lars von Trier
Livre - Gallimard - 1971
Justine
D.A.F. de Sade
Film - M6 Vidéo - 1998
Les Idiots
Lars von Trier
Livre - Livre de Poche - 1954
Histoire d'O
Pauline Réage

# Le Cosmos

Lars von Trier aime se confronter aux grands cycles du cosmos et de la nature. Influencé par un cinéaste comme Andreï Tarkovski, un maître en ce domaine, cette inclination cosmique a trouvé une première forme dans Breaking the Waves, puis s’est approfondie dans Antichrist et bien sûr Melancholia, où les personnages sont confrontés à une apocalypse imminente. Où l’on voit que ce qui intéresse surtout Lars von Trier ce sont les rapports de l’homme (et surtout de la femme) face à une Nature incompréhensible et éternellement irrationnelle.

Film - Potemkine films - 1974
Le Miroir
Andreï Tarkovski
Livre - Taschen - 1565
Chasseurs dans la neige
Pieter Bruegel
Livre - Taschen - 1565Capricci Editions - 2012
L'Apocalypse Cinéma
Peter Szendy

# Un Cinéaste Musicien

Son utilisation obsessionnelle du prélude de Tristan et Isolde de Wagner dans Melancholia, ses digressions sur les rapports entre la polyphonie amoureuse et Jean-Sébastien Bach, son usage des standards pop dans Breaking the Waves montrent que Lars von Trier est un cinéaste profondément musicien. C’est sans doute pour cela qu’il aime faire tourner les chanteuses ou même qu’il a fini par réaliser une comédie musicale.

Disque - Warner Music - 2009
IRM
Charlotte Gainsbourg
Disque - Polydor - 2002
Selmasongs
Björk
Disque - Sony Classical - 1928
L'Opéra de Quat'sous
Bertolt Brecht
Kurt Weill

# Le Goût de l'Avant-Garde

Chaque film de Lars von Trier ressemble à la mise en œuvre d’un concept. Ce qui est relativement rare pour un cinéaste qui ne se situe nullement à la marge ou dans une posture strictement expérimentale. Le goût des avant-gardes a incontestablement nourri le travail de Lars von Trier, comme le prouve notamment Five Obstructions coréalisé avec son aîné, le cinéaste danois Jörgen Leth, dans lequel il déconstruit avec délectation les formes cinématographiques.

Film - Studiocanal - 1966
Persona
Ingmar Bergman
Film - M6 Vidéo - 1998
Les Idiots
Lars von Trier
Disque - Sony Classical - 1928
L'Opéra de Quat'sous
Bertolt Brecht
Kurt Weill
Livre - Folio Essai - 1924
Manifestes du Surréalisme
André Breton

# Peinture et Photographie

La peinture est une source d’inspiration importante pour Lars von Trier, comme en témoigne la présence des tableaux de l’artiste danois Per Kirkeby à chacune des têtes de chapitre de Breaking the Waves. Nourri par l’œuvre d’Edvard Munch, directement influencé dans Melancholia par les toiles du peintre romantique Caspar David Friedrich, Lars von Trier se nourrit de tous les arts visuels, y compris la photographie.

Livre - Taschen - 1565
Chasseurs dans la neige
Pieter Bruegel
Livre - Taschen - 1565Amer Pictures - 1978
American Pictures
Jacob Holdt

Pendant ce temps là ...