Picasso

“Qu’est-ce qu’elle fera la peinture quand je ne serai plus là ? Il faudra bien qu’elle me passe sur le corps ! Elle ne pourra pas passer à côté non ?” Pablo Picasso. Peu de noms symbolisent à eux seuls un art. Picasso est de ceux-là, lui dont le nom veut dire peinture dans le monde entier, et auquel, encore aujourd’hui, on se réfère pour situer un peintre. Né en 1881 et mort le 8 avril 1973, Picasso a traversé tous les courants artistiques - fauvisme, cubisme, dada, surréalisme, abstraction - et a été le témoin des grandes convulsions de l’histoire du XXe siècle. 90 ans d’une vie qui justifient une sélection colorée, mais oh ! combien subjective.

< La sélection >

FERMER

Cherchez ce titre dans votre bibliothèque :

En Numérique - En Physique

Les autres titres du même auteur :

En Numérique - En Physique
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Le Mystère Picasso

    Henri-Georges Clouzot, Pablo Picasso - Video - Gaumont - 1955

    Devant des peintures de la grotte de Lascaux, la Joconde, le plafond de la chapelle Sixtine ou devant Guernica, à un moment où un autre la question du faire se pose à nous. Mais comment ont-ils fait ? En combien de temps ?... A toutes ces questions nous n’avons que des réponses incomplètes obtenues grâce à des témoignages plus ou moins directs. Pour nous aider à approcher ce mystère, le cinéaste Henri-Georges Clouzot (Quai des Orfèvres 1947, Le Salaire de la peur 1953, La Vérité 1960) filme pendant trois mois Picasso en train de peindre. C’est l’unique tentative de rendre compte cinématographiquement du processus de création de Picasso. Les quelques scènes où on le voit parler à Clouzot entre deux peintures sont tout aussi extraordinaires. Ultime coup de maître : les tableaux ont été détruits, ils n’existent plus que dans le film ! Du coup, celui-ci a été déclaré trésor national par le gouvernement français…

  • Et Picasso peint Guernica

    Alain Serres, Pablo Picasso - Livre - Rue du monde - 2007

    Le 26 avril 1937, la ville de Guernica est rasée. Appelée à la rescousse par le général Franco, l'aviation allemande déverse durant 3 heures et demie 50 tonnes de bombes. Deux mois plus tard, en juin 1937, lors de l'exposition universelle de Paris, Otto Abetz, l'ambassadeur de Hitler à Paris, planté devant Guernica demande à Picasso : “C'est vous qui avez fait ça ?” La réponse tombe : "Non, c'est vous !" A la demande du Gouvernement républicain et en hommage aux 1 654 morts et 900 blessés retirés des ruines, Picasso peint son tableau en un mois, sur une toile de sept mètres sur trois mètres cinquante en trois couleurs : blanc, gris, noir, une toile devenue le symbole de tous les masacres.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Markus Lüpertz : une rétrospective

    Garimorth Julia - Livre - Paris-musées - 2015

    Markus Lüpertz et Georg Baselitz sont des peintres et sculpteurs allemands nés au tournant des années quarante, et qui vont se détourner des voies de l’abstraction en plein essor dans les années soixante pour, au contraire, affirmer leurs styles dans une figuration qu’on appelle nouvel expressionnisme ou nouveaux fauves. Comme chez Picasso, les références aux grands maîtres classiques et au primitivisme ont toute leur place dans leurs œuvres, plus particulièrement dans leurs sculptures. Moins connu en France que Baselitz, Markus Lüpertz a connu une première grande rétrospective en 2015 au musée d’Art Moderne de Paris à travers 135 œuvres, des photographies de son atelier et des archives inédites.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Faith Ringgold, la connexion française

    Collectif - Livre - Réunion des musées nationaux - 2023

    “Figure majeure d'un art engagé et féministe américain, depuis les luttes pour les droits civiques jusqu'à celles des Black Lives Matter, auteur de très célèbres ouvrages de littérature enfantine, activiste militante, Faith Ringgold a développé une oeuvre qui forme un pont unique entre le riche héritage de la Harlem Renaissance et l'art actuel des jeunes artistes africains-américains. Elle mène, à travers ses relectures de l'histoire de l'art moderne, un véritable dialogue artistique et critique avec la scène artistique parisienne du début du xxe siècle, notamment avec Picasso et ses Demoiselles d'Avignon, qui trouve, au musée Picasso de Paris, un cadre particulièrement emblématique pour cette première exposition en France consacrée à cette artiste new-yorkaise.” A voir jusqu’au 2 juillet.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Parade

    Erik Satie, Jean Cocteau, Pablo Picasso - Audio - 1917

    Pour un scandale, c’est un scandale ! Le soir de la création, le 18 mai 1917 au Théâtre du Châtelet à Paris, les uns sifflent et huent, les autres applaudissent, on en viendrait presque aux mains ! Il faut dire qu’Erik Satie n’est pas le dernier des farceurs. Pour cette œuvre composée pour les ballets russes pour laquelle Picasso peindra le rideau de scène et que Jean Cocteau imagine en théâtre de foire, le compositeur mêle aux sons des instruments des bruits bizarres, des machines à écrire et autres sirènes d’alarme ! Apollinaire, qui écrit la note du programme, qualifie lui-même l’œuvre de « sur-réaliste » — et c’est la première fois que le grand public découvre ce terme !

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Festival Harmonia Mundi
  • Alcools

    Guillaume Apollinaire - Livre - Gallimard - 1920

    Picasso aime les poètes et la poésie. Apollinaire, c’est l’ami poète des débuts, celui du Bateau-Lavoir. Alcools, qu'Apollinaire mit 15 ans à élaborer, annonce la quête de modernité, de renouvellement formel de la poésie. Alcools est un recueil qui explore de nombreux aspects de la poésie, allant de l'élégie au vers libre dans une poésie qui se veut expérimentale. C'est après avoir assisté à une lecture par Blaise Cendrars de sa future publication, La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France, qu'Apollinaire aurait décidé de transformer à son tour son futur recueil. Il y plaça Zone en ouverture, ce qui lui donna valeur de manifeste, et supprima toute trace de ponctuation, s'inspirant de l'innovation de Cendrars.

  • Pablo t.1 : Max Jacob

    Julie Birmant, Clément Oubrerie, Sandra Desmazières - Livre - Dargaud - 2012

    “Max Jacob” est le 1er tome de Pablo, une série qui, en 4 épisodes, racontera le quotidien de Picasso jeune homme, à Montmartre, entre 1900 et 1912. Ce 1er opus de Pablo commence au Bateau-Lavoir, logement pour bohèmes situé au sommet de la Butte, où Picasso rencontra Fernande, le premier grand amour de sa vie. Il en fera des centaines de portraits. Au coeur de leur existence, il y aura les grands poètes – Max Jacob, le clown tragique amoureux fou de Picasso, et Apollinaire – et puis Gertrude Stein, sa jumelle visionnaire, le peintre Georges Braque, copain de cordée avec lequel il inventera le cubisme, sans oublier, au-dessus de la mêlée, avec ses lunettes cerclées de fer, le seul grand rival : Henri Matisse.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Georges Braque, catalogue

    Collectif - Livre - Réunion des musées nationaux - 2013

    Si Henri Matisse (1869 - 1954) a toujours été considéré comme "l’autre" sommet de la peinture du XXe siècle, Georges Braque (1882-1963) est l'un des artistes majeurs de ce même siècle, celui avec lequel Picasso développera le cubisme. Peintre, graveur et sculpteur, Braque fut d'abord en tant qu'initiateur du cubisme et inventeur des papiers collés, une des figures de l'avant-garde du début du siècle. Puis tout au long de sa vie, l'artiste n'aura de cesse d'explorer d'autres formes d'expression et de style.

  • Le Chardonneret

    Donna Tartt - Livre - Pocket - 2014

    “C'est un minuscule tableau de maître inestimable. La raison pour laquelle Theo Decker, 13 ans, s'est retrouvé en possession de ce chef-d'œuvre de l'art flamand est une longue histoire... Un hasard qui, huit ans après ce jour tragique de pluie et de cendres à New York, l'obsède toujours autant. Des salons huppés de Manhattan aux bas-fonds mafieux d'Amsterdam ou de Las Vegas, Le Chardonneret surveille l'effroyable descente aux enfers de Theo et préside à son étrange destin…” Prix Pulitzer 2014

  • Prêt Numérique en Bibliothèque : 9782714483591
    Localiser

    Le Meurtre du commandeur t.1

    Haruki Murakami, Hélène Morita - Livre - 10/18 - 2017

    Dans une maison totalement isolée, livrée à la nature, aux bruits de la pluie et des insectes la nuit, dans cette maison, beaucoup de disques d'opéra et un peintre qui cherche à retrouver l'inspiration. Cette maison n'est pas la sienne, elle appartient à Tomohiko Amada, un autre peintre de génie qui a vécu à Vienne avant l'Anschluss et qui, de retour au Japon, s'est mis à peindre des tableaux Nihonga. Il a 92 ans, il est sénile, il vit à l'hôpital. Dans le grenier de la maison, le narrateur trouve un tableau, soigneusement caché, une peinture d'une grande violence, le meurtre d'un vieillard, une scène comme tirée du Don Giovanni de Mozart mais qui serait située au Japon du 7e siècle. C'est Le Meurtre du Commandeur. Un jour, le vieillard du tableau se manifeste. Il est en taille réduite, mais c'est bien lui, le Commandeur. Que veut-il ? Quel est son message ? Le narrateur retrouvera-t-il la voie de la création ?

  • Meurtre à Montmartre

    Gilles Grangier - Video - Pathé - 1957

    “Marc Kelber, un marchand d'art expérimenté, se fait berner par Jacques Lacroix, un escroc qui lui vend un faux Gauguin. Lorsqu'il découvre la supercherie, il part à sa recherche. Lacroix lui propose alors un marché : s'allier avec sa bande qui comprend un peintre faussaire, Claude Watroff, faire exécuter à ce dernier des copies d'originaux de Gauguin dont Lacroix a hérité, et réussir à les vendre à des experts. Kelber accepte. Mais, très vite, Watroff a des remords et se met à boire. Kelber et Lacroix planifient alors d'éliminer leur comparse.”

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Un vrai faussaire

    Jean-Luc Leon - Video - Pretty pictures - 2016

    “En 2005, la police a saisi plus d'une centaine de ses "faux" et en 2010 le Tribunal de Créteil l'a condamné à trois ans de prison, dont un an ferme. Guy Ribes n'a jamais rien copié. Ses Picasso, ses Matisse, ses Chagall, et autres Léger ont l'apparence trompeuse du "vrai" et égalent leurs inspirateurs. Mais combien de faux de sa main, authentifiés par des experts, vivent encore aux murs des collectionneurs, des galeries ou des musées ? Et dans les pages de catalogues raisonnés ? Guy Ribes nous livre les secrets de fabrication de ses "balourds" contant, avec une gouaille de marlou, une vie de flambe, de plaisir et d'arnaques.”


Le Mystère Picasso
Henri-Georges Clouzot, Pablo Picasso

Et Picasso peint Guernica
Alain Serres, Pablo Picasso

Markus Lüpertz : une rétrospective
Garimorth Julia

Faith Ringgold, la connexion française
Collectif

Parade
Erik Satie, Jean Cocteau, Pablo Picasso

Alcools
Guillaume Apollinaire

Pablo t.1 : Max Jacob
Julie Birmant, Clément Oubrerie, Sandra Desmazières

Georges Braque, catalogue
Collectif

Le Chardonneret
Donna Tartt

Le Meurtre du commandeur t.1
Haruki Murakami, Hélène Morita

Meurtre à Montmartre
Gilles Grangier

Un vrai faussaire
Jean-Luc Leon

Dans cette sélection

  • Henri-Georges Clouzot, Pablo Picasso | Le Mystère Picasso
  • Alain Serres, Pablo Picasso | Et Picasso peint Guernica
  • Garimorth Julia | Markus Lüpertz : une rétrospective
  • Collectif | Faith Ringgold, la connexion française
  • Erik Satie, Jean Cocteau, Pablo Picasso | Parade
  • Guillaume Apollinaire | Alcools
  • Julie Birmant, Clément Oubrerie, Sandra Desmazières | Pablo t.1 : Max Jacob
  • Collectif | Georges Braque, catalogue
  • Donna Tartt | Le Chardonneret
  • Haruki Murakami, Hélène Morita | Le Meurtre du commandeur t.1
  • Gilles Grangier | Meurtre à Montmartre
  • Jean-Luc Leon | Un vrai faussaire

la playlist

Vous aimez ? partagez :-)