Liberté mode d’emploi

Le Grand Palais présente à partir de ce 18 septembre, et jusqu’au 6 janvier 2014, la première rétrospective consacrée à Georges Braque depuis tout juste quarante ans. Peintre fauve puis initiateur du cubisme aux côtés de Picasso, Braque fut l’une des figures majeures de l’avant-garde du début du siècle dernier avant de recentrer son œuvre autour de l’exploration de la nature morte et du paysage. L’exposition du Grand Palais déroule le fil chronologique de la création artistique de Braque tout en développant une réjouissante mise en perspective de son travail avec la peinture, la littérature et la musique de son temps...

les oeuvres
les thèmes

# Art engagé

En 1918, pendant que ses amis, Georges Braque, Max Jacob et André Derain, sont encore sur le front, Guillaume Apollinaire écrit La Colombe poignardée pour dénoncer l’horreur de la guerre. En 1937, Picasso peint Guernica, une œuvre de dénonciation et de protestation contre le bombardement de la ville basque du même nom... À Paris, pendant les deux guerres, certains rares galeristes choisissent eux aussi de résister à leur manière en exposant des artistes considérés comme indésirables par l’occupant. Parmi eux, D.-H. Kahnweiler, déserteur allemand et grand promoteur des peintres modernes...

Livre - Folio - 1988
L’Homme de l’art : D.-H. Kahnweiler, 1884-1979
Pierre Assouline
Film - MGM - 1957
Les Sentiers de la gloire
Stanley Kubrick

# Drôles d’oiseaux

Le thème de l’oiseau est récurrent dans l’histoire de l’art et, au XXème siècle, trois artistes majeurs lui ont consacré des créations essentielles : Olivier Messiaen en musique, Saint-John Perse en littérature, Georges Braque en peinture... Chacun dans leur domaine, ils ont peuplé leur univers de ce motif, mais au-delà du symbole, c’est la couleur, le chant et le mouvement de l’oiseau qui les ont inspirés… On se souvient aussi des vers de Paul Éluard dans le poème intitulé « Georges Braque » : « Un homme aux yeux légers décrit le ciel d’amour / Il en rassemble les merveilles / Comme des feuilles dans un bois / Comme des oiseaux dans leurs ailes / Et des hommes dans le sommeil. »

Livre - Gallimard - 1962
Amers suivi de Oiseaux
Saint-John Perse
Disque - Arte Nova Classics - 1956 - 1959
Catalogue d’oiseaux
Olivier Messiaen
Livre - Hazan Eds - 2013
Braque, le défi silencieux
Alex Danchev

# La révolution cubiste

Apparu dans les années 1906-1907 sous l’impulsion de Picasso et de Braque suivis de près par Juan Gris, Léger et Delaunay, le cubisme fait voler en éclats la représentation du réel dans l’art pour inventer ses propres lois : décomposition du paysage traditionnel, juxtaposition des perspectives, volumes géométrisés… Un langage neuf et radical qui doit beaucoup aux arts primitifs, qui remettent en cause la tradition occidentale, et aux recherches d’un autre passeur de modernité, Cézanne, qui traite la nature par le cylindre, la sphère et le cône pour créer, selon Braque, « une nouvelle sorte de beauté »...

Livre d'Art - RMN - 2013
Georges Braque Rétrospective
RMN
Livre - Klincksieck - 2006
La Peinture française et l’art nègre 1905-1914
Jean Laude
Livre - Bartillat - 1913
Les Peintres cubistes
Guillaume Apollinaire
Livre - Jeanne Laffitte - 2008
L’Estaque : Cézanne-Braque
Pons
Dominique

# Classiques et modernes

Si le cubisme marque une rupture avec l’art classique et sera à l’origine de l’abstraction d’après-guerre, Georges Braque n’en reste pas moins le dépositaire de la tradition classique et l’héritier de Jean-Baptiste Corot. En orientant sa démarche autour de ses « souvenirs », ce dernier allait influencer toute une génération d’artistes : Cézanne, Picasso, Braque, Matisse, Monet, Kandinsky...

Livre - Hazan - 2009
De Corot à l'art moderne : Souvenirs et variations
Collectif
Livre - Gallimard - 1917 - 1952
Le Jour et la Nuit, cahiers de Georges Braque
Georges Braque
Livre - Jeanne Laffitte - 2008
L’Estaque : Cézanne-Braque
Pons
Dominique

# Descendants

Le cubisme, « plus grande révolution jamais opérée depuis la Renaissance italienne » selon les mots du collectionneur Daniel-Henry Kahnweiler, va accompagner toutes les tendances à venir de l’art du XXème siècle, de la peinture abstraite de Mondrian et Malevitch au « ready-made » de Marcel Duchamp en passant par l’architecture moderniste de Le Corbusier. Les paysages et les natures mortes de Nicolas de Staël devront quant à elles beaucoup plus directement à Georges Braque...

Film - Studio Canal - 2001
Mulholland Drive
David Lynch
Livre - Livre de Poche - 1998
Le Prince foudroyé, la vie de Nicolas de Staël
Laurent Greilsamer
Livre - Taschen - 2010
Trespass, anthologie du street art
Carlo McCormick

# Compagnons de route

« On s'est dit avec Picasso pendant ces années-là des choses que personne ne dira plus, des choses que personne ne saurait plus se dire, que personne ne pourrait plus comprendre... » Outre Pablo Picasso, avec lequel il participe à l’aventure cubiste, Georges Braque se lie avec de nombreux artistes et figures intellectuelles déterminantes de son temps : Saint-John Perse, D.-H. Kahnweiler, René Char, Erik Satie, Pierre Reverdy, Francis Ponge, Carl Einstein, Jean Paulhan, Guillaume Apollinaire, Francis Picabia, Nicolas de Staël...

Livre - Gallimard - 1962
Amers suivi de Oiseaux
Saint-John Perse
Livre - Folio - 1988
L’Homme de l’art : D.-H. Kahnweiler, 1884-1979
Pierre Assouline
Livre - Gallimard - 1952
Lettera Amorosa
René Char

Pendant ce temps là ...