Le vol du Phoenix

En 2009, avec l’album Wolfgang Amadeus Phoenix, Phoenix a définitivement changé de braquet et mis l’Amérique à genoux avec un mix onctueux d’electro continentale et de soft rock. Ce qui n’empêche pas nos Versaillais de garder aujourd’hui le goût du risque : avec ce nouvel album événement, Thomas Mars et les siens se sont déclarés en Bankrupt (faillite), meilleur moyen de ne pas s’installer dans le confort d’une recette gagnante et de poursuivre leur route buissonnière. Bien leur en a pris : ce disque est plein d’idées, d’audace et d’enthousiasme et régénère la pop music dans une épatante alliance de maîtrise et d’abandon.

les oeuvres
les thèmes

# Soft rock

Cools et optimistes, mais non dénués de profondeur ni de mélancolie, les albums de Phoenix évoquent le courant soft rock des seventies : une musique calme, apaisée, volontiers intimiste et farouchement attachée aux mélodies. Peter Frampton, Jackson Browne, Bee Gees, Carpenters, Doobie Brothers, Fleetwood Mac... Une génération durement raillée lorsque le punk fait irruption sur la scène musicale, mais aujourd’hui de plus en plus largement réhabilitée par les connaisseurs.

Disque - Demon - 1969
John, The Wolf King of L.A.
John Phillips
Disque - Warner Bros - 1979
Tusk
Fleetwood Mac
Disque - Cooperative Music - 2009
Wolfgang Amadeus
Phoenix

# Une genèse française

Côté éducation musicale, Phoenix a grandi entre bon goût et politiquement correct (la chanson française lettrée de Serge Gainsbourg) et des penchants assumés pour une grosse artillerie supposée moins raffinée (nos hommes ne rechignent pas à reprendre Johnny Hallyday sur scène). Johnny, Gainsbourg, Daft Punk, Phoenix, soit un joli raccourci de cinquante années d’une lignée de musiciens français nourris, chacun à sa manière, d’influences extérieures.

Disque - Philips - 1976
L’Homme à tête de chou
Serge Gainsbourg
Disque - Virgin - 1997
Homework
Daft Punk
Disque - Philips - 1970
La fille aux cheveux clairs
Johnny Hallyday

# Côte Ouest

La mythologie West Coast se confond avec l’expérience utopique du Summer of Love qui fit vibrionner San Francisco pendant l’été 1967. Joan Baez, Grateful Dead et Jefferson Airplane en furent quelques-unes des figures musicales les plus marquantes et, côté littérature, Allen Ginsberg, Richard Brautigan ou Lawrence Ferlinghetti émergèrent du lot. Mais d’autres personnalités incarnent cette Californie perpétuelle, solaire et insouciante. Parmi eux les Beach Boys bien sûr, et plus tard, le rock West Coast, mais aussi le peintre David Hockney et sa fameuse série de piscines de cartes postales...

Livre - 10/18 - 1974
La pêche à la truite en Amérique
Richard Brautigan
Disque - Nonesuch Records - 1967
Smile
The Beach Boys
Livre d'Art - Art Flexi - 2007
David Hockney
Paul Melia
Ulrich Luckhardt
Disque - ABC Records - 1972
Can’t Buy a Thrill
Steely Dan

# Versailles rive droite

Grandis à Versailles, les membres de Phoenix y composent toujours leurs chansons dans leur garage aménagé en studio. En 2007, les jouvenceaux donnent un concert au bassin de Neptune, au cœur même du château du roi Soleil. À deux pas du Trianon où ils apparaissent la même année en musiciens d’époque dans le film Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Versailles est aussi la ville où tout a commencé avec la création de l’éphémère groupe Darlin’ composé de membres de Daft Punk et de... Phoenix. Soit deux formations parmi les plus populaires de l’histoire de la musique française à l’étranger.

Disque - East West UK - 2013
Bankrupt
Phoenix
Disque - Virgin - 1997
Homework
Daft Punk
Film - Pathé - 2007
Marie-Antoinette
Sofia Coppola

# Modernes et anciens

Napoléon, Mozart, Liszt, la Belle Époque… Dans ses albums, Phoenix puise volontiers son imaginaire dans l’Histoire, empruntant aux figures du passé les motifs d’un kaléidoscope plus tendre qu’ironique. Et quand les membres du groupe de Versailles apparaissent au cinéma, c’est dans Marie-Antoinette, le film de Sofia Coppola où Rameau et Vivaldi croisent les Sex Pistols, Cure, New Order et Bow Wow Wow entre autres anachronismes. Une manière très postmoderne de revisiter l’Histoire...

Livre - National Geographic - 2012
Le Langage secret de la Renaissance
Richard Stemp
Film - Warner Bros - 1984
Amadeus
Milos Forman
Film - Pathé - 2007
Marie-Antoinette
Sofia Coppola

# Énergie Solaire

De la grisaille de Versailles aux mélodies souvent radieuses des cinq albums de Phoenix, il y a quelque chose de l’ordre de l’anomalie géo-climatique. Leur hédonisme fleure bon le sable chaud et évoque le soleil, la douceur de vivre et les bonnes vibrations. Leurs chansons vibrent comme des odes aux cathédrales pop de Brian Wilson et de ses Beach Boys et résonnent comme des déclarations passionnées à la soul d’hier et d’aujourd’hui...

Disque - East West UK - 2013
Bankrupt
Phoenix
Disque - Nonesuch Records - 1967
Smile
The Beach Boys
Disque - Virgin Records - 2000
Voodoo
D’Angelo

Pendant ce temps là ...