Abd Al Malik

Je fonctionne sur des cycles de dix ans. De 94 à 2004 c’est avec mon groupe N.A.P. (New African Poets), avec le côté ado, fâché contre la société... 2004 je commence ma carrière solo et 2014 c’est un point de bascule. En fait, Scarifications est un album qui marque la fin d’un chapitre. D’où sa densité. Ce disque est un bloc. A partir de là tout recommence. Quoi ? Je n’en sais encore rien. Ce qui est sûr c’est que l’art doit être au centre de ma démarche. Quoique je fasse. Sinon ce n’est pas la peine.

les oeuvres
les thèmes

# Formation part.1

Avec Big Daddy Kane, Camus, Sénèque… je commence à me tracer un chemin, à me construire une colonne vertébrale qui va faire l’adulte que je suis devenu. Ce sont à la fois des chocs esthétiques et intellectuels. Ces gens-là forment une bande, un crew autour de moi. Vraiment, ce sont des potes. Je tombe sur un premier livre et après je lis tout. Comme on tire un fil pour dérouler une pelote.

Audio - 1988
Long Live the Kane
Big Daddy Kane
Livre - 1937
L’Envers et L’Endroit
Albert Camus
Livre - 65
Lettres à Lucilius
Sénèque

# Formation part.2

Brel et Michel Bouquet sont des figures totémiques. Avec Brel, il y aussi Gérard Jouannest et Juliette Gréco. C’est en discutant avec Gérard que j’ai compris que chaque disque devait être fait comme si c’était le dernier. Du coup, tu l’abordes d’une autre manière, tu ne te poses plus les questions de succès, de ventes. C’est important, c’est même vital. C’est ce qui te permet d’être libre et créatif.

Audio - 1977
Les Marquises
Jacques Brel
Vidéo - 1962
Le Roi se meurt
Ionesco

# Faire une œuvre

Mon travail, je le réfléchis en terme d’œuvre. Après l’émission de James Lipton, je me suis dit que je n’allais pas faire un disque, pas faire des morceaux, mais que j’allais bâtir une œuvre. Pour comprendre où je veux en venir, je n’ai pas dit aimer, il faut avoir une vision globale de mon travail. Parce que tout se télescope. Les bouquins que j’ai écrits, le cinéma, la musique. Ce que j’ai envie de faire, et j’espère y arriver, c’est l’œuvre absolue, complète dans laquelle il y a tout.

Vidéo - 1972
Le Parrain
Francis Ford Coppola
Vidéo - 2007
L’Assassinat de Jesse James par le Lâche Robert Ford
Andrew Dominik
Audio - 2015
Scarifications
Abd Al Malik

# RAP

Big Daddy Kane c’est le premier choc. Les survêtements en peau de pêche, les coupes de cheveux, la frime mais aussi les mots, la poésie. A l’époque, tu avais deux grandes écoles : celle de Big Daddy Kane et celle de Rakeem. Tu étais l’un ou l’autre mais les deux avaient en commun de mettre en valeur l’intellect. Puis, après le rap américain, sont arrivés les premiers groupes français et on s’est engouffré dans la porte à notre tour.

Audio - 1988
Long Live the Kane
Big Daddy Kane
Audio - 1991
De la planète Mars
IAM
Audio - 1991
Authentik
NTM
Audio - 2008
Miséricorde
Wallen

Pendant ce temps là ...