De Bonaparte à Napoléon 1er (1769 – 1821)

Vercingétorix, Saint Louis, Louis XIV, De Gaulle… la France aime les grands hommes, ces figures tutélaires - paternelles presque - du grand roman national. Napoléon est de ceux-là. Certains ne voudraient se rappeler que d’Austerlitz, du général de génie, de l’homme du Code Civil, mais d’autres rappellent que c’est le même homme, encore Premier Consul, qui a rétabli l’esclavage en 1802. Né le 15 août 1769 à Ajaccio et mort il y a deux cents ans le 5 mai 1821 sur l'île Sainte-Hélène où les vainqueurs de Waterloo l’avaient exilé, Napoléon 1er est un repère de l’histoire mondiale et artistique, probablement le personnage historique le plus joué au théâtre et au cinéma. Et que dire du nombre de livres qui lui ont été consacrés. Petit tour de la question en douze objets culturels. Choix subjectif. Forcément subjectif.

< La sélection >

FERMER

Cherchez ce titre dans votre bibliothèque :

En Numérique - En Physique

Les autres titres du même auteur :

En Numérique - En Physique
  • Prêt Numérique en Bibliothèque : 9600552030862
    Localiser

    Cent Jours, la tentation de l'impossible, mars-juillet 1815

    Emmanuel de Waresquiel - Livre - Tallandier - 2014

    Le 1er mars 1815, Napoléon Bonaparte, prisonnier à l'île d'Elbe depuis son abdication de l'année précédente, débarque dans le sud de la France. Le 18 juin, battu à Waterloo, il abdique de nouveau et est exilé, cette fois, à Sainte-Hélène. Entre ces deux dates, cent journées folles, le régime des Bourbons s'effondre et Louis XVIII quitte Paris pour l'exil en Belgique dans la nuit du 19 au 20 mars, une incroyable tentative de tout recommencer dans un pays encore acquis à l'Empire, mais dans une Europe coalisée contre lui. Deux siècles plus tard, ce « quart d'heure », comme l'appellera Victor Hugo, reste une référence de la volonté politique et de l'ardeur réformatrice : ne donne-t-on pas, encore aujourd'hui, « 100 jours » à un gouvernement pour appliquer son programme, ou à un manager pour s'imposer dans son poste ?

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Waterloo
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Docteur Folamour

    Stanley Kubrick, Peter Sellers - Audio - 1964

    Le pouvoir, la folie, la guerre : ces trois obsessions - à l'œuvre dans ce classique - l’histoire de ce général qui veut rayer l’URSS de la carte du monde, quitte à déclencher l’Apocalypse - traversent la psyché de Napoléon, et la filmographie de Stanley Kubrick qui avait pour projet “un” Napoléon «le meilleur film jamais réalisé», rêvait-il (comme avant lui Chaplin et après lui Peter Jackson ou Patrice Chéreau). Et pourtant, à l'abandon du projet en 1970 (il tournera Orange Mécanique à la place), Kubrick a écrit un scénario de 186 pages, recruté Jack Nicholson pour le rôle-titre, accumulé 17 000 images d'époques, organisé un tournage de 150 jours avec 50 000 figurants. À chacun son Waterloo...

  • Napoléon. Héros, imperator, mécène

    Annie Jourdan - Livre - Flammarion - 1998

    Publié pour la première fois en 1998, Napoléon. Héros, imperator, mécène a contribué à renouveler l’histoire napoléonienne. Le voici réédité avec une bibliographie mise à jour. L’historienne Annie Jourdan montre comment Napoléon, « homme de guerre et de culture », doté d’un sens de l’histoire hors du commun, n’a cessé d’être obsédé par sa représentation. Il fallait que son image fût partout pour asseoir sa légitimité et promouvoir sa légende. S’il encourage d’abord des représentations qui mettent en valeur sa modestie, suggérant qu’il n’est qu’un général au service de la République, il impose par la suite l’image mythifiée du héros militaire, à laquelle les portraits d’apparat sous l’Empire ne feront pas vraiment concurrence, Napoléon préférant être représenté en tenue de colonel des chasseurs de la garde. Au total, la riche analyse d’une politique culturelle consacrée à la gloire d’un seul homme, qui a investi tous les champs de la création, des beaux-arts à l’architecture, en passant par la littérature. Le Monde

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Désirée

    Henry Koster - Video - Terminal Video Italia - 1954

    En 1795, Désirée Clary, fille d'un riche marchand, se fiance avec le jeune général Bonaparte, qui la quitte finalement pour épouser la future impératrice Joséphine. A partir de cet épisode, le film suit Napoléon jusqu'à son exil final à Sainte-Hélène, en 1815, avec pour principal intérêt de confier le rôle à Marlon Brando, tout juste oscarisé pour son rôle dans Sur les Quais (Elia Kazan, 1954). L'empereur des acteurs américains est alors à l'aube de son règne, qui sera lui aussi marqué par la disgrâce, l'exil et come-back inattendu. A son image, les meilleurs interprètes de Bonaparte ont souvent eu un ego grand comme l'Empire, d'Albert Dieudonné (marqué par son rôle dans le Napoléon d'Abel Gance, il a été enterré en costume) à Sacha Guitry.

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Waterloo
  • Prêt Numérique en Bibliothèque : 3612226161754
    Localiser

    Mémoires d'outre-tombe

    François-René de Chateaubriand - Livre - Le Livre de Poche - 1849

    En prose et parfois en vers, cette autobiographie mêlée de chronique littéraire et de récit historique, vénérée par Victor Hugo et Charles de Gaulle aussi bien que par le surréaliste André Breton, a été rédigée de 1809 à 1841 mais publiée seulement après la mort de l'auteur, en 1849, à près de 80 ans. Ses douze volumes touffus sont parmi les plus féconds de l'histoire, fondant le romantisme tout en faisant preuve d'une belle vista politique. Fasciné par la gloire de l'Empereur, mais inquiet de sa mégalomanie, Chateaubriand entrevoit que l'expérience napoléonienne va longtemps peser sur le sort de la France et de l'Europe. « C'était un désespéré, dira De Gaulle. On le comprend, il avait prévu l'avenir.»

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Waterloo
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Les Duellistes

    Ridley Scott, Keith Carradine, Harvey Keitel - Video - 1977

    Jacques-Olivier Boudon, professeur d’histoire contemporaine à la faculté des Lettres de Sorbonne Université et président de l’Institut Napoléon, rappelait qu'environ deux millions cinq cent mille Français ont intégré à un moment donné l'armée napoléonienne entre 1800 et 1815. On estime aussi qu'entre huit cent cinquante mille et huit cent mille d'entre eux sont morts, cela signifie que plus d'un million cinq cent mille ont regagné leur foyer parfois pour de courte durée parce qu'ils reviennent blessés, invalides. C'est un chiffre considérable qui signifie que la société française est marquée par la présence de ces anciens combattants. C’est l’histoire de deux d’entre eux que raconte Ridley Scott dans son premier film tiré d’une nouvelle de Joseph Conrad.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Le Souper

    Édouard Molinaro, Jean-Claude Brisville, Claude Rich, Claude Brasseur - Video - 1989

    La scène se déroule à Paris le 6 juillet 1815 à minuit, dans l'hôtel particulier de Talleyrand. Fouché s'est rendu à l'invitation de Talleyrand pour y parler affaires. Napoléon a abdiqué et Paris est occupé par les troupes coalisées. On s'interroge alors sur la nature du gouvernement à donner à la France. Dehors, des émeutiers sont contenus avec difficulté par le service d'ordre de la capitale. Fouché pense qu'il faut revenir à la république. Pour Talleyrand, il faut restaurer les Bourbons ; mais pour cela, il a besoin de l'appui de Fouché, actuellement président du gouvernement provisoire, qui contrôle la ville de Paris. Ce fin souper est l'occasion de le convaincre que le retour de Louis XVIII sur le trône est la seule bonne solution. Succès phénoménal au théâtre et sur grand écran.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    The rhythm and blues years 1954-1960

    Clifton Chenier - Audio - FREMEAUX & ASSOCIES - 1954-1960

    Après la défaite définitive de Napoléon en 1815, plusieurs centaines d'officiers bonapartistes se sont exilés en Louisiane, territoire français vendu par l'Empereur aux Etats-Unis en 1803. Si la colonie qu'ils envisageaient de fonder n'a jamais vu le jour, cette population s'est vite mêlée aux colons français restés sur place (ou chassés de Saint-Domingue par la révolte des esclaves), aux descendants des Acadiens déportés du Canada au XVIIIe siècle, aux populations noires ou hispaniques... Les traces de ce melting pot sont aujourd'hui encore très vivaces dans la musique « cajun », dite « zydeco » quand elle intègre les rythmes créoles. En y injectant dès ce premier album une bonne dose de blues du Delta, l'accordéoniste et chanteur Clifton Chenier (1925-1987) en a créé une version encore plus originale.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Waterloo

    Sergueï Bondarchuk - Video - UCA - 1970

    L'échec commercial retentissant de cette superproduction signée Dino De Laurentiis conduisit le studio américain MGM à renoncer au Napoléon que Stanley Kubrick préparait depuis 1968. Mais elle reste, selon les experts, la plus ambitieuse et exacte reconstitution à l'écran de la célèbre bataille, notamment grâce à l'embauche comme figurants de quelque 16 000 soldats (et une unité de cavalerie) de l'Armée soviétique, l'URSS ayant coproduit le film et abrité le tournage des combats dans les plaines d'Ukraine.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Napoléon ; le grand classique d'Abel Gance

    Kevin Brownlow - Livre - 2012

    "Il faut que ce film nous permette d'entrer définitivement dans le temple des arts par la gigantesque porte de l'Histoire. Une angoisse indicible m'étreint à la pensée que ma volonté et le don de ma vie même ne sont rien si vous ne m'apportez pas tous un dévouement de toutes les secondes. Il faut retrouver en vous la flamme, la folie, la puissance la maitrise et l'abnégation des soldats de l'an II" Abel Gance à son équipe avant le premier tour de manivelle en 1925.

  • Le général Dumas : né esclave, héros de la Révolution, père d'Alexandre Dumas

    Claude Ribbe - Livre - Tallandier - 2021

    La vie du général Dumas, père d’Alexandre, est un roman. Il naît esclave à Saint-Domingue en 1762, des amours d'un aventurier normand, le marquis de La Pailleterie, et d'une esclave. Après quelques années de dolce vita parisienne il s'engage sur un coup de tête dans la cavalerie sous le pseudonyme d'Alexandre Dumas. La Révolution apporte la gloire à celui qui n'était encore qu'un sans grade, mais dont la bravoure force l'admiration. Dumas est nommé général, le premier général français d'origine africaine. Nommé en 1795 à Paris pour réprimer une insurrection, il est devancé par son rival Bonaparte. Il s'illustrera sous ses ordres pendant la campagne d'Italie. Figure emblématique de l'expédition d'Egypte, il finit par se brouiller avec Bonaparte et démissionne avec éclat. Détenu pendant un an dans les geôles du roi de Naples, il est ensuite mis sur la touche par Napoléon. Mort sans récompense, ni pension, ni décoration (on lui refuse la légion d'Honneur) il laisse un orphelin de 3 ans qui va plus tard reprendre le nom d'Alexandre Dumas. Ce métis fut victime de ce qu’il faut appeler la politique d’exclusion de Napoléon, bannissant « tout officier ou soldat de couleur ».

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Les Lignes de Wellington

    Valeria Sarmiento - Video - Alfama Films - 2012

    Dernier projet de Raoul Ruiz, mort en 2011 avant de pouvoir le tourner, ce film signé de sa compagne met en scène le duc de Wellington (John Malkovich), quelques années avant sa victoire sur Napoléon à Waterloo. Nous sommes en 1810, dans le nord du Portugal, où le militaire britannique organise la résistance de l'armée locale aux invasions impériales, vivant sur le dos de la population et pratiquant une politique de la terre brûlée à chaque repli face à l'avancée des Français. Cet épisode méconnu de l'épopée napoléonienne rappelle que le temps des combats entre militaires était déjà révolu, et annonce les guerres « totales » du XXe siècle.


Cent Jours, la tentation de l'impossible, mars-juillet 1815
Emmanuel de Waresquiel

Docteur Folamour
Stanley Kubrick, Peter Sellers

Napoléon. Héros, imperator, mécène
Annie Jourdan

Désirée
Henry Koster

Mémoires d'outre-tombe
François-René de Chateaubriand

Les Duellistes
Ridley Scott, Keith Carradine, Harvey Keitel

Le Souper
Édouard Molinaro, Jean-Claude Brisville, Claude Rich, Claude Brasseur

The rhythm and blues years 1954-1960
Clifton Chenier

Waterloo
Sergueï Bondarchuk

Napoléon ; le grand classique d'Abel Gance
Kevin Brownlow

Le général Dumas : né esclave, héros de la Révolution, père d'Alexandre Dumas
Claude Ribbe

Les Lignes de Wellington
Valeria Sarmiento

Dans cette sélection

  • Emmanuel de Waresquiel | Cent Jours, la tentation de l’impossible, mars-juillet 1815
  • Stanley Kubrick, Peter Sellers | Docteur Folamour
  • Annie Jourdan | Napoléon. Héros, imperator, mécène
  • Henry Koster | Désirée
  • François-René de Chateaubriand | Mémoires d’outre-tombe
  • Ridley Scott, Keith Carradine, Harvey Keitel | Les Duellistes
  • Édouard Molinaro, Jean-Claude Brisville, Claude Rich, Claude Brasseur | Le Souper
  • Clifton Chenier | The rhythm and blues years 1954-1960
  • Sergueï Bondarchuk | Waterloo
  • Kevin Brownlow | Napoléon ; le grand classique d’Abel Gance
  • Claude Ribbe | Le général Dumas : né esclave, héros de la Révolution, père d’Alexandre Dumas
  • Valeria Sarmiento | Les Lignes de Wellington

la playlist

Vous aimez ? partagez :-)