Rock en série

« Quand j’ai commencé dans ce business, le rock’ n’roll était vrai et pur », déclare en préambule Richie Finestra le personnage central de Vinyl, la nouvelle série de HBO sur les coulisses du monde du rock au milieu des années 70. Il donne aussi la meilleure définition du rock à cette époque : « That’s rock’ n’roll, it’s fast, it’s dirty, it smashes you over the head » (Le rock n’roll, ça va vite, c’est sale, ça t’explose la tête). De son côté, Mick Jagger, à l’origine de la série, confirme : « Du point de vue artistique, dans les 70’s, New York était l’endroit le plus stupéfiant où se trouver». Si c’est lui qui le dit, on doit pouvoir lui faire confiance...

les oeuvres
les thèmes

# Sans ordonnance

Dans une interview, Terence Winter, le show runner de Vinyl, explique que si la drogue est tellement présente dans la série, c’est tout simplement parce qu’elle l’était tout autant dans le milieu du rock au cœur des années 70 ! Si on compte le nombre de légendes tombées guitare à la main ou arrachées de justesse des bras de la grande faucheuse, on peut presque voir Vinyl comme un documentaire.

Audio - HBO - 2016
Vinyl
Terence Martin
Winter Mick
Scorsese Jagger
Audio - 1974
Too Much Too Soon
The New York Dolls
Audio - 1973
Raw Power
The Stooges

# Héraults

Les récits des grandes batailles sont arrivés jusqu’à nous grâce aux hérauts qui nous ont rapporté, voire enjolivé, les exploits d’Achille et de tous les grands généraux de l’histoire. Pareil pour le rock n’roll. Pour rapporter les faits d’arme des stars et des loosers, une poignée de journalistes a inventé un nouveau mode de reportage baptisé « nouveau journalisme » qui consiste à mener une vie aussi rock’n’roll que les groupes. Parfois, quand les premiers concernés prennent eux-mêmes la plume, c’est bien aussi.

Livre - 1977
STP
Robert Greenfield
Livre - Points - 2010
Life
Keith Richards
Livre - Rivages / Rouge - 2011
New York 1973-1977
Will Hermes

# N.Y. City

Terre de tous les phantasmes jusqu’aux années 90, New York était une ville où toutes les aventures artistiques étaient possibles. « Du point de vue artistique, dans les 70’s, New York était l’endroit le plus stupéfiant où se trouver». Puis Rudolph Giuliani (maire de New York de 1994 à 2001) entreprit de nettoyer la ville. Depuis, c’est à Brooklyn que ça se passe.

Audio - HBO - 2016
Vinyl
Terence Martin
Winter Mick
Scorsese Jagger
Livre - Rivages / Rouge - 2011
New York 1973-1977
Will Hermes
Livre - Rivages - 1997
Toxico
Bruce Benderson

# Vu de l’intérieur

Sur le rock ou la mafia on a déjà entendu les histoires les plus folles. Mais quand elles sont racontées par les acteurs impliqués au premier chef, les choses deviennent plus savoureuses encore. Ainsi, lire sous la plume de Keith Richards la traversée du sud des Etats-Unis à bord d’une voiture chargée jusque dans les portières de substances à faire pâlir un pharmacien, ou écouter un gamin de quinze ans nous raconter sa découverte du monde du rock et des tournées, nous mettent dans la peau de témoins privilégiés.

Vidéo - 2000
Presque célèbre
Cameron Crowe
Vidéo - HBO - 2010
The Boardwalk Empire
Terence Winter
Livre - Points - 2010
Life
Keith Richards

# Black is beautiful

La folie créatrice des années 70 a concerné tous les courants musicaux, comme si les dieux et les déesses d’un Olympe caché avaient répandu leurs bonnes grâces sans distinction de couleur ou de genre musical. Le funk et ses extensions psychédéliques a marqué tous les publics. La salsa à fait transpiré New York comme le disco le fera un peu plus tard. Ah ! les heureux mortels qui assistèrent aux concerts de Stevie Wonder alors dans une période créatrice exceptionnelle en ouverture de la tournée des Rolling Stones de 1972 ! Soul n’Roll.

Audio - 1973
Cosmic Slop
Funkadelic
Audio - Motown - 1973
Innervisions
Stevie Wonder
Livre - Rivages / Rouge - 2011
New York 1973-1977
Will Hermes

Pendant ce temps là ...