Faire et refaire

Mais qu’est-ce qui a poussé Steven Spielberg, un réalisateur aux succès si considérables qu’il ne viendrait à aucun patron de studio ou de plateforme de VOD l’idée de lui refuser un projet, mais qu’est-ce qui a donc poussé Steven Spielberg à refaire West Side Story, le succès de Robert Wise, aux dix Oscar et aux millions de spectateurs et téléspectateurs ? Cette question, à laquelle nous n’avons pas de réponse, nous a toutefois donné l’idée de plonger dans cette thématique du remake, du refaire, cet exercice d’admiration, de réappropriation, parfois même de dépassement de l’original. Une sélection que nous n’avons pas refaite, mais qui reste subjective, totalement subjective.

< La sélection >

FERMER

Cherchez ce titre dans votre bibliothèque :

En Numérique - En Physique

Les autres titres du même auteur :

En Numérique - En Physique
  • Voir la vidéo
    Localiser

    West Side Story

    Robert Wise, Jerome Robbins - Video - MGM / United Artists - 1961

    Avant d’être un film, cette relecture de Roméo et Juliette transposée dans le New York de la fin des années cinquante fut d’abord une comédie musicale signée Leonard Bernstein et Stephen Sondheim (disparu le 26 novembre dernier). Puis Robert Wise et Jerome Robbins (en charge de la chorégraphie) en firent le succès mondial que l’on connaît. Et aujourd’hui Steven Spielberg. Ce que l’on sait, c’est que le projet lui trottait dans la tête depuis longtemps. “J’avais 10 ans quand j’ai découvert la musique de WEST SIDE STORY, et celle-ci m’a marqué à jamais. J’ai réalisé mon rêve et tenu la promesse que je m’étais faite de réaliser cette adaptation.” Dans les salles le 8 décembre.

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Shakespeare au cinéma
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Love On The Beat

    Alex Beaupain, Serge Gainsbourg - Audio - BECAUSE - 2021

    En musique l’exercice de la reprise est un passage quasi obligé, dans tous les genres : classique, jazz, rock ou variété. Certains ont enregistré un album entier de reprises d’un même artiste, mais peu ont refait entièrement un album du premier au dernier morceau. Alain Bashung s’était prêté à l'exercice, en 2011, en reprenant L’Homme à la tête de chou de Serge Gainsbourg. Aujourd’hui, c’est Alex Beaupain qui s’est attaqué à Love on the beat (1986), peut-être l'album  le plus controversé de Gainsbourg. Même la pochette a fait l'objet d'un remake. “Il fallait respecter l’esprit et en même temps essayer de le porter un peu ailleurs. C’est un exercice d’humilité qui oblige, paradoxalement, à prendre l’œuvre à bras-le-corps” Alex Beaupain dans Télérama

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Psycho

    Gus Van Sant - Video - Universal - 1998

    Alfred Hitchcock lui-même s’est prêté à l’exercice du remake avec L’Homme qui en savait trop, qu’il a réalisé une première fois en Angleterre en 1934, puis à Hollywood en 1956 avec James Stewart et Doris Day. C’est Psychose, le film le plus connu du roi du mystère, que Gus Van Sant a choisi de refaire à l'invitation des studios Universal. Il en livre une version  qui tient plus d’une œuvre conceptuelle que d’un film grand public. S’il passe à la couleur, Gus Van Sant reste fidèle à l’original en retournant scrupuleusement chaque plan et en suivant le scénario à la lettre. Il se permettra juste quelques scènes supplémentaires. Ni pastiche, ni parodie, le film de Gus Van Sant tient plutôt d'une copie au sens classique de l'histoire de la peinture, comme Picasso reprenait Le déjeuner sur l'herbe de Manet ou les Ménines de Velasquez.  

  • Givin' it back

    The Isley Brothers - Audio - 1971

    En 1971, l’Amérique est un pays au bord de l’éruption. Les manifestations pour les droits civiques et contre la guerre du Viêt Nam sont réprimées avec une violence rarement vue  dans une démocratie, comme ce jour du printemps 1970 où, sur le campus de l'université d'État de Kent, la Garde nationale de l'Ohio a tiré à 67 reprises sur des étudiants qui manifestaient pacifiquement, tuant quatre d’entre eux. Plutôt étiquetés groupe Soul et Rythm Blues, les Isley Brothers, groupe en activité depuis les années cinquante, enregistrèrent Givin' It Back, un album de reprises de titres plutôt folk-rock (Stephen Stills, War, James Taylor, Bob Dylan) dont le premier morceau Ohio/Machine Gun, (Neil Young mixé avec Hendrix) est un rappel brutal de la colère de l'époque. Un sommet de l'histoire de la pop. Pas moins.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Scarface

    Brian De Palma - Video - Universal Pictures - 1984

    Transposé en Floride dans la communauté des émigrés cubains du début des années quatre-vingt, le Scarface de Brian De Palma va faire du personnage central du Scarface de Howard Hawks (1932), un monstre qui échappe à ses créateurs pour mieux les prendre à leur propre jeu. Au pays de la libre entreprise, de la loi du marché et de la réussite individuelle érigée comme valeur suprême par le président Reagan et ses thuriféraires, Tony Montana, la petite frappe cubaine chassée de son île par Castro trop content de vider ses prisons en envoyant ses pires condamnés de droit commun en Amérique, Tony Montana (Al Pacino au sommet) va donc parfaitement intégrer les règles de la loi du marché et de la libre concurrence : la loi c’est la sienne, le marché ça se prend, la concurrence ça s’élimine. Des principes que les caïds du monde entier adoptèrent avec célérité, et qui firent de Tony Montana leur saint patron.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Le facteur sonne toujours deux fois

    Bob Rafelson, Jack Nicholson, Jessica Lange - Video - 1981

    Le facteur sonne toujours deux fois (adapté du roman de James McCain), c’est l’histoire banale d’un quidam qui passe par hasard là où on ne l’attend pas, et qui croit au père Noël quand il est déguisé en Lana Turner dans la version de 1946 réalisée par Tay Garnett, et en Jessica Lange dans la version de Bob Rafelson (1981). Comment ne pas comprendre que John Garfield et Jack Nicholson cèdent à la tentation ? En plus de la couleur, la version de Bob Rafelson offre, avec la fameuse scène de la cuisine, un avant goût du thriller érotique qui culminera, dix ans plus tard, avec Basic Instinct.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    À bout portant

    Don Siegel, Angie Dickinson, Lee Marvin, John Cassavetes - Video - Carlotta Films - 1964

    Les Tueurs de Richard Siodmak (1945), et À bout portant de Don Siegel, sont tous deux adaptés de la même nouvelle d’Ernest Hemingway. L’histoire est simple. Deux tueurs arrivent dans une ville pour liquider un homme qui le sait, mais qui décide de ne pas s’enfuir. Si on peut parfois préférer la version originale d'un film, ou bien son remake, difficile ici de faire un choix. Dans la version de Siodmak - noir et blanc - on vous propose Burt Lancaster et Ava Gardner, dans celle de Don Siegel : Angie Dickinson, Lee Marvin, John Cassavetes et en prime Ronald Reagan. Deux incontournables.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    La Mouche

    David Cronenberg, Jeff Goldblum, Geena Davis - Video - 20th Century studios - 1986

    Le cinéma fantastique est certainement le genre qui à généré le plus de remake. Souvent parce que la technique des effets spéciaux permettait d’offrir un spectacle plus effrayant, plus étonnant, plus fascinant, ou même plus réaliste à mesure que progresse la science. C’est la cas de La Mouche de Cronenberg, adaptation de la Mouche Noire de Kurt Neumann sorti en 1958. Si le début des deux films est semblable, un chercheur travaille sur la téléportation et alors qu’il se livre à une expérimentation sur lui-même, il ne voit pas qu’une mouche est entrée dans sa machine, chez Cronenberg, dont la transformation des corps est un des thèmes centraux de sa filmographie, on assiste à la transformation du pauvre Jeff Goldblum en une créature... peu ragoutante.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Les infiltrés

    Scorsese Martin, Leonardo Dicaprio, Matt Damon - Video - Tf1 studio - 2007

    Pas d’hésitation possible, les deux versions de cette même histoire sont à voir et à revoir. Faire et refaire, voir et revoir. Soyons sentencieux pour une fois, seul un réalisateur de talent comme Scorsese pouvait réussir le tour de force de refaire avec brillo le Infernal Affairs (2002) réalisé par Andrew Lau et Alan Mak, sommet de construction narrative, de mise en scène et d’interprétation avec Tony Leung, Andy Lau, Anthony Wong et Eric Tsang, auxquels répondent Leonardo Dicaprio, Matt Damon, Jack Nicholson, Mark Wahlberg. Impossible de choisir on vous dit.

  • Voir la vidéo
    Localiser

    De battre mon coeur s'est arrêté

    Jacques Audiard, Romain Duris, Niels Arestrup - Video - 2004

    De battre mon coeur s'est arrêté, où comment tirer d’un film de série B, Mélodie pour un tueur (Fingers) de James Toback (1978), intéressant mais auquel il manque le souffle qui fait les grands films, un remarquable remake, tendu, à la mise en scène rigoureuse, avec des personnages incarnés (Romain Duris en tête), là où Harvey Keitel, immense acteur s’il en est, est laissé en roue libre. Deux versions de la même quête d'une rédemption difficile à atteindre, même à travers la musique de Bach. 

  • Voir la vidéo
    Localiser

    Sorcerer

    William Friedkin, Roy Scheider, Bruno Cremer - Video - La rabbia - 1977

    Quand il attaque le remake du film de Henri-Georges Clouzot Le Salaire de la peur (1953), William Friedkin est assis sur le toit du monde puisqu'il a réalisé coup sur coup French Connection (1971), et L’Exorciste (1973), deux films aux succès considérables et qui font de Friedkin une poule aux œufs d’or convoitée par tous les studios hollywoodiens. Mais patatra, Sorcerer, film au tournage pharaonique (voir la présentation du film par Jean-Baptiste Thoret) est une énorme plantade. Et pourtant, c’est d’après les spécialistes, peut-être son meilleur film. Alors pourquoi ? Certainement qu’à la veille de la sortie de Star Wars, les attentes du public ont changé, ce dont conviendra Friedkin des années plus tard. Pour l'anecdote, dans les rôles tenus par Yves Montand et Charles Vanel dans le film de Clouzot, il devait y avoir Steve McQueen, Lino Ventura et Marcello Mastroianni, qui seront remplacés par Roy Scheider, Bruno Cremer et Amidou, tous formidables au demeurant. Un grand film d'aventure où la morale reste un concept assez flou...

  • Voir la vidéo
    Localiser

    La fille du désert

    Raoul Walsh - Video - Warner - 1949

    Cas d'école assez rare, on est ici en présence d'un réalisateur qui a réalisé les deux versions d'un même film, à huit ans d'intervalle, et dans deux genres différents. Dabord High Sierra, avec Humphrey Boggart et Ida Lupino, en 1941, sur un scenario de John Huston, un film noir qui se passe dans les années quarante. Puis La fille du désert, avec Joel McCrea, Virginia Mayo, Dorothy Malone, un western considéré aujourd’hui comme l'un des grands classiques du genre, et entré dans le cercle très fermé des films que Martin Scorsese a évoqués au cours de son Voyage à travers le cinéma américain. L'un n'empêche pas l'autre.


West Side Story
Robert Wise, Jerome Robbins

Love On The Beat
Alex Beaupain, Serge Gainsbourg

Psycho
Gus Van Sant

Givin' it back
The Isley Brothers

Scarface
Brian De Palma

Le facteur sonne toujours deux fois
Bob Rafelson, Jack Nicholson, Jessica Lange

À bout portant
Don Siegel, Angie Dickinson, Lee Marvin, John Cassavetes

La Mouche
David Cronenberg, Jeff Goldblum, Geena Davis

Les infiltrés
Scorsese Martin, Leonardo Dicaprio, Matt Damon

De battre mon coeur s'est arrêté
Jacques Audiard, Romain Duris, Niels Arestrup

Sorcerer
William Friedkin, Roy Scheider, Bruno Cremer

La fille du désert
Raoul Walsh

Dans cette sélection

  • Robert Wise, Jerome Robbins | West Side Story
  • Alex Beaupain, Serge Gainsbourg | Love On The Beat
  • Gus Van Sant | Psycho
  • The Isley Brothers | Givin’ it back
  • Brian De Palma | Scarface
  • Bob Rafelson, Jack Nicholson, Jessica Lange | Le facteur sonne toujours deux fois
  • Don Siegel, Angie Dickinson, Lee Marvin, John Cassavetes | À bout portant
  • David Cronenberg, Jeff Goldblum, Geena Davis | La Mouche
  • Scorsese Martin, Leonardo Dicaprio, Matt Damon | Les infiltrés
  • Jacques Audiard, Romain Duris, Niels Arestrup | De battre mon coeur s’est arrêté
  • William Friedkin, Roy Scheider, Bruno Cremer | Sorcerer
  • Raoul Walsh | La fille du désert

la playlist

Vous aimez ? partagez :-)