Yoko Ono enflamme Londres

Cela fait vingt ans que des musiciens légendaires tels que David Bowie ou Patti Smith se succèdent pour diriger l’annuel Meltdown Festival au Southbank Centre à Londres. Cette année, c’est au tour de Yoko Ono de faire sa propre programmation dans la capitale anglaise, du 14 au 23 juin. À 80 ans, la grande dame de l’avant-garde sixties ne s’est en rien ramollie, et son choix d’invités reflète son intérêt toujours renouvelé pour l’innovation musicale ainsi que son engagement politique inébranlable.
Virginie Sélavy

les oeuvres
les thèmes

# Expérimentations musicales

Après avoir été longtemps vilipendée par les fans des Beatles et la presse musicale britannique, Yoko Ono est maintenant reconnue comme une artiste et une musicienne essentielle. C’est par l’intermédiaire de son premier mari, un étudiant de John Cage, qu’elle fut mise en contact avec l’avant-garde musicale de l’après-guerre. En 1969, elle épousa John Lennon, et ce fut le début d’une relation personnelle et musicale fructueuse. Des groupes comme les B-52’s et Sonic Youth ont reconnu son influence, qui peut également s’entendre chez de nombreux autres groupes du rock alternatif des trente dernières années.

Concert - Southbank Centre, London - Du 14 au 23 Juin 2013
Yoko Ono’s Meltdown
Yoko Ono
Disque - Ryko - 1981
Season of Glass
Yoko Ono
Disque - Greffen - 1990
Goo
Sonic Youth
Livre d'Art - Wesleyan University Press - 1961
Silence: Lectures and Writings
John Cage

# Cinéma radical

C’est George Maciunas, fondateur de Fluxus, qui introduisit Yoko Ono au cinéma un beau jour de 1966, lorsqu’il l’invita à venir utiliser sa nouvelle caméra et qu’elle réalisa ainsi Film No 1 “MATCH”. Elle explora par la suite son intérêt pour le corps humain à travers des films tels que Bottoms (1966) et Fly (1970). Elle a également permis la création d’un des films les plus ahurissants des années soixante-dix : après avoir vu El Topo, le western psychédélique d’Alejandro Jodorowsky, Ono et Lennon décidèrent de financer son troisième long métrage, l’hallucinante quête initiatique La Montagne sacrée (1971).

Film - 1966 - 1971
The Art Films
John Lennon
Yoko Ono
Film - Tartan DVD - 1970
The Holy Mountain
Alejandro Jodorowsky
Livre d'Art - Genesis Publications - 2013
Infinite Universe at Dawn
Yoko Ono

# Engagement politique

Publiquement opposés à la guerre au Vietnam, Ono et Lennon sont célèbres pour avoir passé leur lune de miel en faisant un Bed-in for Peace d’une semaine en 1969. Peu de temps après, ils enregistrèrent « Give Peace a Chance » et la même année, leur groupe commun, The Plastic Ono Band, sortit son premier album, intitulé Live Peace in Toronto 1969. Pendant le reste de leur carrière, ils continuèrent à faire campagne contre la guerre, le sexisme et la répression politique. Plus récemment, Ono s’est énergiquement opposée à la fracturation hydraulique (« fracking »), une technique d’exploitation des gisements de gaz naturel nuisible à l’environnement.

Livre - Rivages Rouges - 2010
33 Révolutions par minute
Dorian Lynskey
Film - Arte Editions - 2010
Gasland
Josh Fox
Disque - EMI - 1972
Some Time in New York City
John Lennon
Yoko Ono
Plastic Ono Band

# John Lennon

Bien qu’on ait mis la séparation d’un des groupes les plus adulés de tous les temps sur le dos de Yoko Ono, les tensions couvaient depuis un moment entre les quatre Beatles, qui s’étaient mis à explorer des intérêts musicaux personnels à la fin des années soixante. Les divergences musicales croissantes devinrent évidentes sur The Beatles et le groupe se sépara deux ans plus tard. Après la fin des Beatles, Lennon devint de plus en plus politiquement engagé et musicalement audacieux, produisant de nombreux disques et films en collaboration avec Ono.

Disque - EMI - 1968
The Beatles (White Album)
The Beatles
Film - 1966 - 1971
The Art Films
John Lennon
Yoko Ono
Disque - EMI - 1972
Some Time in New York City
John Lennon
Yoko Ono
Plastic Ono Band

# New York

Yoko Ono s’intégra à la scène artistique new-yorkaise à la fin des années cinquante, se liant avec les compositeurs La Monte Young et John Cage, George Maciunas, fondateur de Fluxus, l’artiste Nam June Paik et le cinéaste Jonas Mekas. Dans les années soixante, elle se mit à organiser des soirées artistiques dans son loft de Manhattan. Ono et Lennon retournèrent à New York en 1971 et s’installèrent dans un appartement du Dakota Building, au bord de Central Park. C’est devant le Dakota que John Lennon fut assassiné par Mark David Chapman en 1980.

Disque - Ryko - 1981
Season of Glass
Yoko Ono
Film - Paramount Pictures - 1968
Rosemary’s Baby
Roman Polanski
Livre d'Art - Genesis Publications - 2013
Infinite Universe at Dawn
Yoko Ono
Disque - EMI - 1972
Some Time in New York City
John Lennon
Yoko Ono
Plastic Ono Band

# Féminisme

Bien qu’ayant toujours été une fervente féministe, Yoko Ono s’est rarement exprimée de manière explicite contre le sexisme dans son art et sa musique. Ses créations novatrices ont ouvert la voie à d’autres femmes dans l’art performance, et son influence peut se voir dans l’œuvre provocatrice et l’attitude rebelle d’artistes et de musiciennes comme Marina Abramovi, Peaches, Kim Gordon et Siouxsie. Son Meltdown se distingue par un nombre à peu près égal d’invités masculins et féminins.

Concert - Southbank Centre, London - Du 14 au 23 Juin 2013
Yoko Ono’s Meltdown
Yoko Ono
Film - Pretty Pictures - 2012
The Artist Is Present
Matthew Akers
Marina Abramovi
Disque - Polydor - 1979
Join Hands
Siouxsie and the Banshees

# Hybrides

Née à Tokyo en 1933, Yoko Ono quitta le Japon pour rejoindre sa famille aux États-Unis après la guerre. Située entre deux cultures dès l’enfance, il n’est pas surprenant qu’Ono se soit vue comme un « hybride spirituel ». Ce sentiment se reflète dans le titre de son livre d’instructions, publié en 1964, Grapefruit, qui vient de l’idée que le pamplemousse est un hybride d’orange et de citron (en fait, c’est un hybride de pomelo et d’orange douce). Les films et les albums qu’elle a produits avec John Lennon sont des hybrides d’une autre sorte.

Film - 1966 - 1971
The Art Films
John Lennon
Yoko Ono
Livre d'Art - Simon & Schuster - 1964
Grapefruit : A Book of Instructions and Drawings
Yoko Ono

Pendant ce temps là ...