The Velvet Underground New York – Extravaganza

Inconnu du grand public pendant ses cinq années d’existence, le Velvet Underground – fondé par Lou Reed, John Cale, Sterling Morrison et Moe Tucker en 1965 – est aujourd’hui célébré lors d’une exposition à la Philharmonie de Paris. Sponsorisé à ses débuts par Andy Warhol, qui lui fit rencontrer l’actrice-mannequin Nico, le groupe passe aujourd’hui pour l’un des plus influents de toute l’histoire du rock. Son univers sombre, son attachement à New York, ses audaces musicales avant-gardistes et ses très bonnes chansons méritaient bien cette mise en valeur philharmonique. Exposition à la Philharmonie de Paris (du 30 mars au 21 août 2016)

les oeuvres
les thèmes

# Les Bas-Fonds

La musique du Velvet Underground est hantée par la vie dans les bas-fonds new-yorkais : on s’y drogue, comme dans les livres de Hubert Selby Jr, on y tourne des films comme The Connection, on y écoute du rock intimiste, comme celui que le Velvet jouait au Matrix à San Francisco ou comme celui des Modern Lovers, et l’on y danse sur des morceaux de rhythm’n blues comme ceux de Ike & Tina Turner. On y rencontre aussi parfois des artistes réputés, à la recherche de nouvelles sensations : Andy Warhol, par exemple...

Audio - 2005
The Complete Matrix Tapes
The Velvet Underground
Livre - Rivages Rouges - 2015
Andy Warhol va à Hollywood
Deborah Davis
Livre - 1964
Last Exit to Brooklyn
Hubert Selby Jr
Vidéo - Potemkine Films - 1961-1966
Coffret Shirley Clarke
Shirley Clarke

# Performances

De John Cale travaillant avec des compositeurs avant-gardistes comme la Monte Young ou jouant du Satie sous le patronage de John Cage, à Andy Warhol mélangeant films, light shows et musique du Velvet dans ses spectacles multimédias, en passant par les cinéastes comme Shirley Clarke qui laissaient improviser leurs acteurs : le New York des années 60 aura été celui de la liberté artistique et de la performance sans barrières.

Audio - 2005
The Complete Matrix Tapes
The Velvet Underground
Audio - 1893
Vexations
Erik Satie
Livre - Au Diable Vauvert - 1999
What’s Welsh for Zen
Victor John
Bockris Cale

# Nostalgies américaines

Sur Rock’n’roll, chanson de l’album Loaded, Lou Reed éprouve de la nostalgie pour le rock des années 50 et du début des années 60 : tout comme le fera ensuite son plus fidèle disciple Jonathan Richman avec ses Modern Lovers. Andy Warhol, lui, peindra des Elvis Presley en séries... Quand à l’écrivain Delmore Schwartz, il décrira son enfance new-yorkaise dans son recueil de nouvelles : L’enfant est la clé de cette vie.

Audio - 1970
Loaded
The Velvet Underground
Audio - 1976
Modern Lovers
The Modern Lovers
Livre - Rivages Rouges - 2015
Andy Warhol va à Hollywood
Deborah Davis
Livre - 2002
L’enfant est la clé de cette vie
Delmore Schwartz

# Vie Nocturne

All Tomorrow’s Party, chanson du Velvet évoque les soirées new-yorkaises des sixties : celles où régnait la Dolce Vita, où le dealer était au centre des attentions (The Connection), où l’on dansait sur du Ike & Tina Turner et où Andy Warhol était le roi. Parfois aussi, comme Hubert Selby Jr le raconte dans Last Exit to Brooklyn, les soirées finissaient mal.

Audio - 1970
Loaded
The Velvet Underground
Audio - 1963
It’s Gonna Work Out Fine
Ike and Tina Turner
Livre - 1964
Last Exit to Brooklyn
Hubert Selby Jr
Vidéo - 1960
La Dolce Vita
Federico Fellini

Pendant ce temps là ...