Sgt Pepper, 50 years ago today

A l'aube du 2 avril 1967, après 700 heures passées à enregistrer moins de 40 minutes de musique, les Beatles quittent le studio avec un pressage de leur nouvel album, Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band. Depuis l'appartement d'une amie, ils le jouent à plein volume pour le voisinage. Les fenêtres s'ouvrent, personne ne se plaint, tout le monde écoute... Ce moment de grâce se répète à l'échelle mondiale le 1er juin pour la sortie officielle : jamais un disque pop n'avait été un tel événement. Coup de génie d'un groupe que l'on disait mort, incroyable concentré d'innovations musicales, techniques et visuelles, Sgt Pepper, à 50 ans, donne toujours envie d'en faire profiter les voisins à 6 heures du matin !

les oeuvres
les thèmes

# Retour au sommet

«Je ne suis plus un Beatles». A peine monté dans l'avion qui ramène le groupe de son dernier concert, le 29 août 1966 à San Francisco, le guitariste George Harrison lâche ce cri du cœur. Soulagé, il file en Inde prendre des leçons de sitar avec Ravi Shankar, tandis que Lennon tourne un film, que McCartney compose une bande originale et que Ringo Starr crée une entreprise. Après quatre ans d'un succès inégalé, les Beatles semblent avoir vécu. Et pourtant, à partir de novembre, ils vont se réinventer et publier l'album le plus célèbre de l'histoire de la musique pop...

Audio - 1967
Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band
The Beatles
Video - 2016
The Beatles : Eight Days a Week
Ron Howard
Video - 1967
Magical Mystery Tour
The Beatles

# L'artiste et son double

Cela pourrait s'appeler «la méthode Sgt Pepper». Ou comment, à l'image des Beatles de 1967, sortir d'une impasse créative et se libérer en se créant un «double» fictif. D'autres artistes s'y sont essayé avec succès, parfois jusqu'à la supercherie.

Audio - 1986
Skylarking
XTC
Livre - Folio - 1975
La Vie devant soi
Romain Gary (Emile Ajar)
Video - 2014
Big Eyes
Tim Burton

# In my room

Jusqu'au milieu des années 60, un album pop n'était souvent qu'une collection de chansons quelconques assemblées à la va-vite autour d'un ou deux tubes déjà sortis en 45 tours, sans grande différence avec le son live de l'artiste. Si les Beach Boys, Bob Dylan et d'autres avaient déjà amorcé le mouvement, Sgt Pepper représente le vrai tournant vers une nouvelle conception : l'album comme œuvre à part entière et cohérente, pas toujours reproductible sur scène, et conçue grâce à de longues heures de studio.

Livre - Le Mot et le reste - 2006
En studio avec les Beatles
Emerick Geoff
Audio - 1967
The Piper at the Gates of Dawn
Pink Floyd
Video - 2014
Love & Mercy
Bill Pohlad

# Postérité

Evénement dès sa sortie, Sgt Pepper a changé à jamais la face de la musique pop. S'il témoigne d'une certaine folie des grandeurs qui a souvent été moquée, son héritage se fait ressentir sur des centaines de disques sortis depuis, en créant la notion même «d'album» comme œuvre à part entière, formant un tout cohérent jusqu'au choix du graphisme de la pochette.

Video - Carlotta Films - 1978
The Rutles: All you need is cash
Eric Idle et Gary Weis
Audio - 1985
Around the World in a Day
Prince
Livre - Taschen - 1996
1000 record covers
Michael Ochs

Pendant ce temps là ...