rendez-vous-a-samarra

John O’Hara - 1934
John O’Hara est un journaliste qui a écrit sept ou huit romans dont la plupart ont été adaptés au cinéma, mais souvent par de mauvais cinéastes. Sur le plan de la liberté sexuelle et de la création de personnages féminins émancipés, dès les années trente, c’est foudroyant. Elles existent autant par la tête que par leur physique. C’est assez étonnant dans cette Amérique si puritaine. C’est pour ça que ça plaisait tant à Hemingway, lui qui était si coincé dès qu’il s’agissait de sexe dans ses romans. Pour lui, énoncer le fait suffisait, alors que O’Hara rentrait dedans. O’Hara était très pote avec Faulkner et Fitzgerald qui buvaient tous beaucoup. Et c’était pourtant l’époque de la Prohibition !