Réincarnation

Ravi Shankar est la première figure venue du lointain Orient à connaître une renommée et un succès mondial. Porté sur le devant de la scène par la fine fleur de la pop des années 60 George Harrison et Brian Jones en tête, le maître du sitar ne tombera pourtant jamais dans les pièges de la célébrité, ni ne succombera à la facilité de produire une mauvaise fusion musicale. Admiré par les plus grands dans tous les genres musicaux, Ravi Shankar restera comme le plus grand ambassadeur de la musique indienne. Respect éternel.

les oeuvres
les thèmes

# Descendance

La vie musicale de Ravi Shankar est à cheval sur deux continents. L’Inde son pays d’origine et les États-Unis où il s’installera pour donner à sa musique un rayonnement mondial. La carrière de ses filles est comme le reflet artistique de cette double culture. Anouskha Sankar a choisi la voie traditionnelle et le sitar, et Norah Jones, l’ainée, celle plus occidentale d’un jazz vocal avec lequel elle va rencontrer un succès public international. Deux visages d’un même talent.

Disque - Columbia - 2006
The essential Ravi Shankar
Ravi Shankar
Disque - Deutsche Grammophon - 2011
Traveller
Anouskha Shankar
Disque - EMI - 2002
Come away with me
Norah Jones

# Sans passeport

Le nord de l’Inde, et plus particulièrement le Rajasthan, est le creuset de la musique tsigane. Cette musique et ses danses vont se transformer au cours d’un voyage qui s’étale sur des milliers d’années. Elle finira par s’installer au cœur de l’Europe, dans les Balkans, et sur les bords de la méditerranée, au sud de cette Europe qui regarde l’Afrique… mais ceci est une autre histoire musicale.

Disque - Deutsche Grammophon - 2011
Traveller
Anouskha Shankar
Video - 1993
Latcho drom
Tony Gatlif
Film - G.C.T.H.V. - 1989
Le Temps des gitans
Emir Kusturica

# Beauté sans frontière

La beauté de la musique de Ravi Shankar et le son du sitar vont envouter les plus grands musiciens occidentaux. Qu’ils soient de formation classique ou jazz, ils ne vont pas se contenter de piocher dans un répertoire immense, mais s’imprégner de la beauté de la musique indienne en la jouant aux côtés du maître pour atteindre une spiritualité nouvelle en occident.

Disque - Atlantic - 1990
Passages
Ravi Shankar
Philip Glass
Disque - EMI - 1966
West meets East
Ravi Sahnkar
Yeduhi Menuhin
Disque - Impulse ! - 1965
Ascension
John Coltrane

# Minimalisme

Des compositeurs occidentaux de la seconde moitié du XXième siècle comme Steve Reich, Terry Riley, Philip Glass… vont créer une musique minimaliste et répétitive. Ces œuvres vont par la suite, dans la foulée de l’explosion de la scène techno et son éclatement en une multitude de sous genres, influencer des producteurs du courant ambient et trans qui puiseront également dans la musique indienne et les chants soufis pour construire des boucles (loop) puissantes chargées de spiritualité.

Disque - Atlantic - 1990
Passages
Ravi Shankar
Philip Glass
Disque - EMI - 1975
Another green world
Brian Eno
Disque - RealWorld - 1994
The last prophet
Nusrat Fateh Ali Khan

# La grâce

La frontière entre les chants Qawwali du Pakistanais musulman Nusrat Fateh Ali Khan, et la musique hindouiste de Ravi Shankar n’existe que si on veut la voir. Une même grâce enveloppe les deux. C’est cette même grâce qui est au centre de l’œuvre de Satyajit Ray et ce, plus particulièrement, quand il réalise Le salon de musique, portrait d’un homme qui sacrifie tout à la musique. Ravi Shankar et Satyajit Ray travailleront sur plusieurs films dont Le monde d’Apu.

Disque - RealWorld - 1994
The last prophet
Nusrat Fateh Ali Khan
Film - 1958
Le Salon de musique
Satyajit Ray
Disque - Columbia - 2006
The essential Ravi Shankar
Ravi Shankar

# Culture sans fond

Avec sa musique, c’est aussi toute une culture que les occidentaux ont découvert dans le sillage de Ravi Shankar. Cinéma, littérature, peinture, cuisine… c’est un continent de culture qui s’est offert à l’occident, et dans lequel on piochera des merveilles encore, encore et encore.

Livre - Gallimard / L’imaginaire - 1929
La Complainte du sentier
Bibhouti Bhoushan Barnerji
Film - 1989
Le Mahabharata
Peter Brook

# George, Hanif, Peter & friends

Ancienne colonie de la couronne britannique, l’Inde et sa culture font partie intégrante de la vie du Royaume Uni. Si pour les immigrants du monde entier l’intégration n’est pas toujours chose simple, les Indous venus s’installer sous le ciel anglais en savent quelque chose, comme le raconte Hanif Kureishi dans ses livres ou dans My beautiful laundrette de Stefen Frears dont il a écrit le scénario. Dans ces conditions, voir sa culture honorée par des artistes brillants agit certainement un baume apaisant. Grâce en est souvent rendue à George Harrison et Peter Brook.

Film - 1989
Le Mahabharata
Peter Brook
Disque - EMI - 1971
The Concert for Bangladesh
George Harrison
Bob Dylan
Ravi Shankar
Livre - 10/18 - 1990
Le Bouddha de banlieue
Hanif Kureishi

Pendant ce temps là ...