Qu’est-ce que vivelaculture.com ?

www.vivelaculture.com est un site qui propose, une fois par semaine, une sélection d’une douzaine de produits culturels (films, livres, musique…) regroupés autour d’un thème d’actualité (nouveauté, expo, anniversaire…).
Ces sélections (qu’on appelle des parcours) ne doivent rien aux algorithmes, ces choix sont subjectifs, « faits à la main » par des journalistes.
vivelaculture.com propose donc des sélections qui jettent des passerelles entre les œuvres, les époques, les genres, identifient les liens entre James Ellroy et Buck Danny ou entre Miyazaki et Paul Valéry, mettent en lumière ce qu’il y a de Sherlock Holmes dans Dr House, montrent le lien entre le boxeur Jack Johnson et Miles Davis ou encore entre Mad Max et Erik Orsenna…

Pourquoi vivelaculture.com ?
Parce que l’offre de livres, films, musiques, expositions… est pléthorique mais frustre la très grande majorité d’entre nous qui sommes perdus devant cette offre sans fond. Pour lutter contre cette anxiété, soit on renonce, soit on se raccroche à ce que l’on connait. C’est la prime au best seller.

C’est grave ?
C’est dramatique. C’est le plus court chemin vers un appauvrissement culturel généralisé. La concentration des ventes est une réalité économique qui prend des proportions de plus en plus importantes depuis dix ans. C’est vrai dans tous les secteurs, y compris dans les musées. Les grandes expositions temporaires attirent les foules mais les collections permanentes sont désertées.

Pas de best-seller dans vos parcours ?
Si, bien sur. Mais à côté de Gravity, par exemple, on a mis Le dernier homme, le roman de Céline Minard paru en 2007 qui raconte l’histoire d’un cosmonaute redescendu sur la terre vidée de ses habitants et sur laquelle il ne reste que… les animaux ! Deux œuvres, deux regards différents sur un même sujet.

Et les réseaux sociaux ?
Ils ne changent rien à l’affaire, au contraire. De récentes études ont montré que sur les réseaux sociaux on échange avec les gens qui partagent nos goûts, pas pour découvrir des choses que l’on ne connaît pas.

Et les grandes plateformes marchandes ?
Là, c’est le royaume des algorithmes, ces logiciels qui décident automatiquement que « ceux qui ont aimé » vont nécessairement aimer… Les algorithmes vont me dire que, si j’achète un film avec Robert De Niro, je vais aimer tous les films avec De Niro. C’est stupide. Ce n’est pas parce que j’aime Raging Bull ou Taxi Driver que j’ai envie de regarder Mafia Blues 2 ! En revanche, je peux avoir envie d’écouter un concerto de Mozart. Et ça, aucune machine ne peut le deviner.

Vous faites comment pour faire vos parcours ?
On propose. On discute. On sait par expérience que l’on peut aimer Miles Davis, le boxeur Jack Johnson et Norman Mailer. Alors on est curieux, on fouille.

Qui êtes-vous ?
Des journalistes de tous horizons : grand reporter, rédacteur en chef de presse magazine, fondateur de revue politique, free-lance, guide-conférencier, écrivain, spécialiste de cinéma, rock-critic, traducteur, éditeur… Une douzaine de plumes qui partage une mauvaise foi revigorante.

D’où viennent les textes ?
Tous les textes sont écrits pour l’occasion. Pas de dossier de presse, ni de texte de l’éditeur. Si nous puisons dans un texte au dos d’un livre ou dans un article déjà publié nous le signalons.

C’est quoi les « Invité » ?
C’est simple. On contacte une personnalité et on lui propose de faire sa sélection. On ne touche à rien. Ils écrivent leurs textes ou on les enregistre en respectant totalement leurs choix et ce qu’ils ont à dire.

Pourquoi une newsletter ?
Pour créer un lien privilégié avec l’abonné qui, en s’inscrivant, est sûr de ne pas passer à côté du parcours de la semaine. On organise également des concours auxquels seuls les abonnés peuvent participer.

Vous communiquez ce fichier à vos partenaires ?
Surtout pas ! Pas de pub, pas de mailing, pas d’envoi autre que la newsletter vivelaculture.com

C’est quoi « Un air de famille » ?
Un choix de trois parcours déjà publiés qui ont un rapport plus ou moins évident avec le parcours affiché.

Et les playlists Deezer ?
Là encore, c’est une proposition de titres en rapport avec le sujet du parcours. Certaines de ces playlists sont plus pertinentes que d’autres !

Pourquoi n’y a-t-il pas de liens marchands ?
Parce que nous ne voulons pas privilégier une chaîne de magasin ou une plateforme en particulier. En revanche, sur tous les livres, un petit pictogramme vous renvoie sur le site placedeslibraires.fr qui vous permet de localiser la librairie indépendante la plus proche.