Philippe Torreton

est notre invité

« Comédien ce n’est pas un poste qu'on occupe en attendant de devenir metteur en scène, directeur de théâtre, ou réalisateur de cinéma. C’est un art en soi auquel on peut consacrer sa vie. C’est mon credo. Je peux saisir des perches que l’on me tend, mais rester comédien me va très bien. » Philippe Torreton, qui interprète actuellement Galilée dans La vie de Galilée de Bertolt Brecht, est notre invité.

< La sélection >

FERMER
  • La Vie de Galilée

    Bertolt Brecht - Livre - 1956

    "On a un peu reproché à cette pièce d’être didactique, mais l’œuvre de Brecht EST didactique. C’est quelqu’un qui s’est servi du théâtre comme d'un élément d’apprentissage, d’éveil des consciences, de prise d’opinion. Reprocher à Brecht son didactisme, c’est comme reprocher à Feydeau la trop grande folie de ses personnages ! Brecht refuse le suspens, d’illusionner les gens, les conventions du théâtre bourgeois qu’il a combattu en conceptualisant la distanciation. Finalement, son théâtre, tout son théâtre témoigne de ça. On va continuer à jouer Galilée le plus longtemps possible. Jusqu’à ce que les gens nous disent, bon arrêtez maintenant, ça suffit ! "

    Voir la vidéo
  • Richard III

    William Shakespeare - Livre - Garnier Flammarion - 1593

    « Shakespeare a inventé la distanciation avant Brecht. On ne trichait pas avec le lieu où l’on était. En 2005, quand on a monté Richard III avec Philippe Calvario, ça m’avait frappé. Ce personnage qui se plante devant le public et qui lui dit, « Voilà, le méchant de l’histoire c’est moi. Et pour prendre la couronne, il va falloir que je supprime tous les héritiers entre mon frère et moi». Il explique la tactique, il explique tout. Et après ça, la pièce commence. C’est incroyable. Dans le genre rapport au public, on n’a pas fait mieux depuis. C’est le stand up avant l’heure. C’est avouer la pauvreté du théâtre, mais aussi confesser son envie immense d’en faire quelque chose de beau. »

    PNB 9782081381377

    Voir la vidéo
    Localiser
  • Tout mon amour

    Laurent Mauvignier - Livre - Minuit - 2012

    "Cette pièce a été créée par le Collectif Les Possédés, au Théâtre Garonne, à Toulouse, en 2012. Arnaud Meunier la mettra en scène en 2021 avec Anne Brochet et moi même en 2021."

    PNB 9782707324528

    Voir la vidéo
    Localiser
  • Alias Caracalla, au cœur de la Résistance

    Daniel Cordier - Livre - Folio - Gallimard - 2009

    « C’est un gros pavé de 780 pages que j’ai mis un an à lire, à mon petit rythme. Mais je retiens beaucoup. Quand je lis je n’oublie pas. Ce n’est pas du par cœur, mais je n’oublie pas. »

    PNB 9782072422461

    Voir la vidéo
    Localiser
  • Couleurs de l’incendie

    Pierre Lemaitre - Livre - Livre de poche - 2018

    « J’ai découvert Lemaitre avec ses romans historiques. J’attaque maintenant ses polars. J’aime aussi beaucoup Sorj Chalandon (Mon traitre 2008, Retour à Killybegs 2011) ou John Irving que j’ai découvert il y a longtemps (L’Hôtel New Hampshire 1981, Le Monde selon Garp 1978). »

    PNB 9782226426888

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Séances de rattrapage
  • Visages de corsaires

    Roger Vercel - Livre - Albin Michel - 1943

    « Pendant longtemps j’ai lu plein, plein, plein de livres de bord, de récits de voyages. C’est suite à Capitaine Conan, parce que Roger Vercel a écrit de nombreux romans maritimes dont Remorques (adapté au cinéma par Jean Grémillon, en 1941, avec Jean Gabin et Michèle Morgan – VLC). Il a aussi écrit cette  hagiographie des principaux corsaires français. J’ai lu récemment la biographie de Magellan par Stefan Zweig, et ça m’a redonné le goût de ce genre de littérature. »

  • Moi Garneray, artiste et corsaire

    Louis Garneray - Livre - Omnibus - 1847

    « Louis Garneray reste pour moi un sommet de la vie aventureuse. Il avait quatorze ans quand son tuteur l'a mis à bord d’un navire comme mousse. C’était également un dessinateur très talentueux (ce qui lui sauvera la vie). Quelques années plus tard, il se retrouve dans un comptoir, en Indes, et il tombe sur un personnage très charismatique, avec de longs cheveux blonds, et dont tout le monde boit les paroles. Garneray écoute comme tout le monde, et finit par demander à ce personnage comment il s’appelle. Et l’autre de lui répondre « Je suis Robert Surcouf, j’ai vingt-deux ans, je suis capitaine de frégate ». Et à partir de là, Garneray va faire la course en mer avec Surcouf. Moi, un type qui a connu ça, je m’incline ! C’est génialissime.»

  • Anthologie de la poésie française

    Georges Pompidou - Livre - Livre de poche - 1961

    « J’aime les anthologies de poésies parce qu’il existe tellement de poètes inconnus, que s’ils n’étaient pas regroupés au sein d’une anthologie, on ne les découvrirait pas. Bien sûr, c’est une éditorialisation d’un auteur ou d’un groupe d’auteurs pour nous faire découvrir une histoire possible de la poésie française, étrangère… C’est pour ça qu’il ne faut pas jeter son dévolu sur une seule anthologie, il faut en avoir plein. »

  • Les Cahiers

    Paul Valéry - Livre - La pléiade - 1894 – 1945

    « Aujourd’hui, on a du mal à concevoir qu’on peut consacrer une vie à quelque chose d’unique. Mais le génie humain c’est justement ça. Consacrer sa vie à une seule chose. Mozart, comme le facteur Cheval, ou Molière, ont consacré leur vie à leur œuvre. J’étais fasciné par les Cahiers de Paul Valery que j’ai découvert au conservatoire. Ce sont des réflexions dans des domaines aussi larges que la poésie, les mathématiques, la beauté… Mais pour ça, Valery se levait tous les matins à quatre heures ! Je le conseille à tout le monde. »

  • Harvest

    Neil Young - Audio - Warner - 1972

    « Adolescent, mon frère ainé ma fait découvrir les Beatles ET les Rolling Stones parce qu’il refusait de choisir entre les deux. Moi, c’est pareil, je ne choisis pas entre papa et maman. Des cousins plus grands que moi écoutaient du bon rock des années 70 comme TenYears After, Neil Young… Harvest a été ma berceuse pendant très longtemps. »

    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Hervé Le Corre
  • infiniment

    Jaques Brel - Audio - Barclay -

    « Grâce à ma femme, Elsa Boublil, je découvre sans arrêt des nouvelles musiques et des musiciens comme le clarinettiste Yom, ou le saxo Thomas de Pourquery. Mais mon grand choc, ce fut Jacques Brel. J’avais besoin de comprendre les paroles, et l’expressionisme de Brel, cette façon de jouer avec les mots, d’en inventer quand on trouve ceux qui existent insuffisants, quand on commence le théâtre… Brel, pour moi c’est un éclaireur de chemin. »

    Voir la vidéo
    Localiser

La Vie de Galilée
Bertolt Brecht

Richard III
William Shakespeare

Tout mon amour
Laurent Mauvignier

Alias Caracalla, au cœur de la Résistance
Daniel Cordier

Couleurs de l’incendie
Pierre Lemaitre

Visages de corsaires
Roger Vercel

Moi Garneray, artiste et corsaire
Louis Garneray

Anthologie de la poésie française
Georges Pompidou

Les Cahiers
Paul Valéry

Harvest
Neil Young

infiniment
Jaques Brel

Dans cette sélection

  • Bertolt Brecht | La Vie de Galilée
  • William Shakespeare | Richard III
  • Laurent Mauvignier | Tout mon amour
  • Daniel Cordier | Alias Caracalla, au cœur de la Résistance
  • Pierre Lemaitre | Couleurs de l’incendie
  • Roger Vercel | Visages de corsaires
  • Louis Garneray | Moi Garneray, artiste et corsaire
  • Georges Pompidou | Anthologie de la poésie française
  • Paul Valéry | Les Cahiers
  • Neil Young | Harvest
  • Jaques Brel | infiniment

la playlist

Vous aimez ? partagez :-)