Peace & Love I

en collaboration avec Arte

Pour douze vibrantes soirées d'été, du 18 juillet au 23 août, ARTE célèbre la cause de la paix à travers ses plus grandes voix - Bob Marley, Bob Dylan, Joan Baez, John Lennon… – et d'inoubliables films-manifestes. À l'antenne et sur le web, peace, love and rock'n'roll.

< La sélection >

FERMER
  • War & Peace

    Edwin Starr - 1970
    Edwin Starr n’est ni le créateur de « War » (Norman Whitfield, Barrett Strong), ni son premier interprète (The Temptations) mais celui qui fit de ce morceau l’étendard des luttes pacifistes des années 70. Après les attentats du 11 septembre, « War » fit partie de la liste des 165 morceaux dont la non-diffusion était vivement recommandée, comme « Highway to Hell » d’AC/DC, « The End » des Doors, « In the Air Tonight » de Phil Collins ou « Learn To Fly » des Foo Fighters...
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Peace & Love I (DE)
  • The Buffalo Springfield

    The Buffalo Springfield - 1967
    Contrairement à l’idée reçue, « For What It’s Worth » (Stephen Stills) n’est pas une anti-war song mais un morceau écrit suite à une manifestation contre le couvre-feu imposé au célèbre club le Whisky a Go Go de Los Angeles. Il n’empêche que le morceau sera souvent repris sur des bandes-son de films qui abordaient plus ou moins directement les traumatismes qu’inflige la guerre aux être humains, comme Le Retour (Hal Ashby, 1978), Forrest Gump (Robert Zemeckis, 1993) ou Lord of War (Andrew Niccol, 2005).
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Peace & Love I (DE)
  • Good Morning Vietman

    Barry Levinson - Video - 1987
    Cette histoire, celle d’un disc jockey lambda dont le travail est, au départ, d’entretenir sagement le moral des troupes américaines à Saïgon, montre comment des individus, que rien ne destine aux actes de bravoure, profitent de leur situation pour semer le chaos, comme pour mieux évacuer la pression générée par l’horreur de la guerre. Conscient du caractère grotesque des informations qu’il a à diffuser, Adrian Cronauer (le rôle qui placera Robin Williams sur orbite hollywoodienne) va prendre de plus en plus de libertés, allant jusqu’à transformer son show en véritable phénomène rock’n’roll en hurlant tous les matins « Good Morning Vietnam ! »… avant d’être renvoyé au pays. What a wonderful world !
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Peace & Love I (DE)
  • Babylon by Bus

    Bob Marley - 1977
    Bob Marley, c’est le Mahatma Gandhi réincarné avec des dreadlocks sur la tête et un talent de compositeur certain. Avec Lennon, c’est une des grandes figures de la paix dans le monde. En 1978, au cours du concert « One Love Peace Concert » qui se déroulait à Kingston et qui avait pour objectif de faire cesser la lutte armée qui ensanglantait alors la Jamaïque, Marley fera monter sur scène les chefs des deux principaux camps opposés : Edward Seaga et le Premier Ministre Michael Manley pour une poignée de main célèbre mais dont les effets resteront sans lendemain.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Imagine

    John Lennon - Audio - 1971
    Imagine n’est peut-être pas le meilleur album de John Lennon, mais le morceau éponyme est sans aucun doute possible la chanson pacifiste n°1, systématiquement reprise en chœur dans toutes les manifestations anti-war sur la planète. Lui-même grand militant pour la paix dans le monde aux côtés de sa femme Yoko Ono, John Lennon signera d’autres morceaux appelant à la fin de tous les combats (dont « I Don’t Wanna Be A Soldier Mama » sur le même album) avant que, ironie du destin, une balle ne vienne mettre fin à ses appels à la paix, transformant l’ancien Beatles en icône.
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Peace & Love I (DE)
  • Les Ailes de Sarajevo

    Bill Carter - Livre - 2004
    En 1992, en pleine guerre de Bosnie, au cœur de l’Europe, un jeune Américain, pénètre dans Sarajevo assiégée avec un convoi humanitaire britannique. Pendant un an, il va participer à la vie de la capitale sous les bombes. Conscient qu’il faut sensibiliser le monde entier au sort de la population da la ville, il contacte le groupe U2 qui accepte de diffuser des témoignages d’habitants de Sarajevo pendant les concerts de sa tournée mondiale ! Une chanson ne peut certainement pas arrêter une guerre, elle peut au moins servir à sensibiliser les populations.
  • Voir la vidéo

    Kick Out The Jams

    MC5 - 1969
    Si la Californie évoque aussitôt la musique « cool » et les grandes envolées de guitares psychédéliques, Detroit - planté au cœur des Etats-Unis dans le Michigan - en plus d’être la capitale de la soul music avec le label Motown, était le fief de la fureur électrique, avec pour chefs de file Iggy et les Stooges et le MC5. Le MC5 était le plus politisé de tous les groupes en activité, soutenant ouvertement les mouvements radicaux, leur manager John Sinclair allant jusqu’à fonder le White Panthers Party pour appuyer les Black Panthers dans leur lutte. Ce premier album enregistré live est une déflagration dont le radicalisme résonne encore aujourd’hui.
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Woodstock 1969
    Peace & Love I (DE)
    Rebelles avec cause
  • 33 révolutions par minute, volume 1

    Dorian Linskey - Livre - Rivages Rouge - 2011
    "Une bonne chanson à message peut toucher plus de gens qu'un millier de meetings..." Phil Ochs, 1963. De fait, les chansons ont accompagné toutes les grandes luttes sociales, politiques, syndicales. « Strange Fruit », « This Land Is Your Land », « The Times They Are a-Changin’ », « War ina Babylon », « American Idiot »... ont eu la même importance que le Temps des cerises pendant la Commune de Paris. La différence vient de la puissance des moyens de diffusion et l’internationalisation instantanée des discours et des combats. Quand l’Histoire rejoint l’histoire de la musique.
  • Méditations en vert

    Stephen Wright - Livre - 2010
    Les membres d’une unité américaine de renseignement coincée en pleine jungle à attendre l’attaque d’un ennemi invisible, se perdent chacun dans des délires hallucinés qui les mènent tout droit à la folie, voyage accéléré par une consommation de drogues de tous les instants. Un seul, James Griffin, essaye de garder le cap. Méditations en vert nous fait pénétrer dans les méandres de la psyché de trois soldats de cette unité, comme Apocalypse Now nous faisait toucher la folie du colonel Kurtz. Le grand roman psychédélique et halluciné sur la guerre du Vietnam.
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    29 juin 1966 : Hanoï brûle-t-il ?
  • Live At Monterey

    Jimi Hendrix - 1967
    Pour bien comprendre la puissance de la déflagration qu’a été la performance d’Hendrix (recommandé aux organisateurs du festival par Paul McCartney et introduit sur scène par Brian Jones) sur la scène du festival de Monterey, il faut se rappeler qu’avant ce moment, celui qui deviendra la référence suprême de tous les guitaristes, est quasiment inconnu en Amérique. Quarante minutes et neuf morceaux plus tard, la fusée Hendrix était placée sur orbite. On le retrouvera par la suite dans de nombreux grands rassemblements hippies, dont Woodstock en 1969, un an juste avant que la fusée ne se transforme en comète et ne s’accroche pour toujours dans le ciel.
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Peace & Love I (DE)
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Rambo

    Ted Kotcheff - Video - 1982
    Les effets dévastateurs de la guerre sur les individus (le fameux stress post-traumatique) durent très longtemps, surtout si on appartient au camp des vaincus. Avant qu’il ne cède à la provocation et ne transforme une petite ville tranquille en tas de cendres, John Rambo est un G.I. surentraîné rendu à la vie civile, qui voudrait simplement porter le deuil de ses camarades et surtout, qu’on lui fiche la paix. Mais le shérif de cette petite ville, représentant local symbolisant la bien-pensance de l’Amérique, ne veut pas voir cet individu qui lui rappelle que son pays, malgré toute sa puissance, vient de perdre une guerre. Bien mal lui en a pris...
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Peace & Love I (DE)

War & Peace
Edwin Starr

The Buffalo Springfield
The Buffalo Springfield

Good Morning Vietman
Barry Levinson

Babylon by Bus
Bob Marley

Imagine
John Lennon

Les Ailes de Sarajevo
Bill Carter

Kick Out The Jams
MC5

33 révolutions par minute, volume 1
Dorian Linskey

Méditations en vert
Stephen Wright

Live At Monterey
Jimi Hendrix

Rambo
Ted Kotcheff

Dans cette sélection

  • Edwin Starr | War & Peace
  • The Buffalo Springfield | The Buffalo Springfield
  • Barry Levinson | Good Morning Vietman
  • Bob Marley | Babylon by Bus
  • John Lennon | Imagine
  • Bill Carter | Les Ailes de Sarajevo
  • MC5 | Kick Out The Jams
  • Dorian Linskey | 33 révolutions par minute, volume 1
  • Stephen Wright | Méditations en vert
  • Jimi Hendrix | Live At Monterey
  • Ted Kotcheff | Rambo

la playlist

Vous aimez ? partagez :-)