Mohamed Ali

Mohamed Ali vient de disparaître à l’âge de 74 ans. Certains personnages ne deviennent pas par hasard la référence absolue dans leur domaine : il est difficile de contourner Picasso en peinture, Einstein en physique, Pelé en football ou les Beatles en musique populaire. Ali fait partie de ce club-là. Bien sûr, il y a d'autres boxeurs brillants dans l'histoire. Mais Ali, c'est autre chose. Une icône, et surtout un continent susceptible de passionner même si l'on se moque de la boxe. Pour ce que son parcours dit de son pays et de son époque- à l’heure des célébrations du discours de Martin Luther King -, et pour les œuvres qu'il a inspirées aux artistes de son temps.

les oeuvres
les thèmes

# Le Mythe

Il faut plus qu'un palmarès (champion olympique et trois fois champion du monde) pour laisser une marque pareille sur son sport et son époque. Mohamed Ali, c'est d'abord une boxe virevoltante, riche en coups de théâtre qu'un Norman Mailer appréciait en connaisseur des ressorts dramatiques. Ali, c'est aussi une présence hors des rings exceptionnelle, véritable robinet à citations («On ne peut pas être modeste quand on est ce que je suis»). Ce soir de 1964 où il ravit le titre mondial à Sonny Liston, la boxe a changé de visage.

Livre - Folio - 1975
Le Combat du siècle
Norman Mailer
Livre - Rivages / Noir - 2000
Night Train
Nick Tosches
Livre d'Art - Phaidon - 2007
Andy Warhol Portraits
Andy Warhol
Tony Shafrazi
Carter Ratcliffe
Robert Rosenblum

# Le combat

La carrière de Mohamed Ali est indissociable du combat contre la ségrégation raciale et pour les droits civiques. Il le fît à sa manière tonitruante, en rejoignant dès 1964 les rangs des activistes musulmans de la «Nation of Islam», bien plus radicaux que les compagnons de Martin Luther King. Chose encore plus exceptionnelle dans le milieu conservateur du sport, ses prises de position, bien que mettant sa carrière en péril, n'en signèrent pas la fin. Les athlètes noirs qui avaient manifesté aux JO de 1968, eux, ne s'en sont professionnellement jamais remis...

Film - Arte Editions - 1965-1974
Muhammad Ali the Greatest
William Klein
Livre - La Découverte / Poche - 1965
Nous les nègres
James Baldwin
Malcom X
Martin Luther King
Livre - Folio - 1975
Le Combat du siècle
Norman Mailer
BD - Casterman - 1990
Le Chemin de l'Amérique
Marc Thévenet
Daniel Ledran Baru
Jean

# Yes we can !

Aux Etats-Unis, la boxe a longtemps été ce sport où deux Noirs se battent au profit d'une poignée de blancs. Une exploitation comparable à celle des musiciens. Dans cette industrie, le combat pour les droits civiques des années 60 et 70 s'est doublé d'une lutte pour le respect des contrats et le paiement des royalties... Mohamed Ali a gardé le contrôle des droits sur son image et une fortune estimée à 90 millions de dollars. Peu de vedettes des rings de sa génération peuvent en dire autant.

Disque - Polygram - 1969
Say it loud, I'm black and I'm proud
James Brown
Film - Noname - 1973
Wattstax
Mel Stuart
Disque - Candid Records - 1960
We Insist ! Max Roach's Freedom Now Suite
Max Roach
Abbey Lincoln
Coleman Hawkins
Vidéo - 1974
When We Were Kings
Leon Gast

# Coulisses et Perdants

Morts sur le ring, victimes de leurs mauvaises fréquentations ou de leurs managers, retournés dans l'ombre aussi vite qu'ils avaient brillé, les boxeurs ont rarement des carrières linéaires et limpides. «L'après», plus encore que dans d'autres sports, est souvent pour eux synonyme de déchéance et de disparition rapide. A ce titre aussi, Mohamed Ali désormais populaire, respecté et réhabilité, fait exception.

Disque - Columbia - 1976
Desire
Bob Dylan
Livre - Grasset - 1982
Panama Al Brown, 1092-1951
Eduardo Arroyo
Livre - Rivages / Noir - 2000
Night Train
Nick Tosches

# Noble Art

Quel autre sport peut se targuer d'avoir inspiré Guillaume Apollinaire et Andy Warhol, Miles Davis, Bob Dylan, des écrivains pré-surréalistes comme des essayistes contemporains ? Même pas le cyclisme, qui a pourtant ses plumes, et certainement pas le football, malgré son écrasante popularité. Concentré de tensions sociales et raciales, mise en scène des corps, la boxe a toujours attiré les artistes. Et Mohamed Ali, militant de son époque, artiste des rings et figure médiatique flamboyante, plus qu'aucun de ses rivaux.

Livre - Plon - 1992
Ring noir
Claude Meunier
Disque - The Orchard - 2000
Music for the new millenium sampler
Teo Macero
Livre d'Art - Phaidon - 2007
Andy Warhol Portraits
Andy Warhol
Tony Shafrazi
Carter Ratcliffe
Robert Rosenblum
Livre - Les Presses du réel - 2011
L'Art est un sport de combat
Marc Huitorel
Christine Mennesson
Barbara Forest Jean

# Dance to the music

Derrière ses fanfaronnades, on en oublierait presque qu’Ali à révolutionner son sport et la catégorie des poids lourds en particulier. Pas en tapant plus fort que les autres, mais en se déplaçant comme un poids léger. Parfois, il donnait littéralement l’impression de glisser sur le ring. À le regarder boxer encore aujourd’hui, on jurerait qu’il a réglé ses pas sur le funk balancé par les James, Issac Hayes et consort.

Disque - Polygram - 1969
Say it loud, I'm black and I'm proud
James Brown
Film - Noname - 1973
Wattstax
Mel Stuart
Disque - The Orchard - 2000
Music for the new millenium sampler
Teo Macero

Pendant ce temps là ...