les-joueurs

John Dahl - 1998
J’ai beaucoup joué au poker, mais depuis que je vis à la campagne, c’est la belote. La belote, c’est un jeu de copains. Le poker, c’est un jeu de tueurs. Il vaut mieux ne pas connaître les joueurs avec lesquels on joue. Bien que des joueurs disent qu’ils sont des bons, il y a un facteur qu’il ne faut pas oublier : la baraka, la chance. Il faut la faire fructifier, déployer une stratégie, mais c’est une stratégie limitée par rapport aux échecs, par exemple. C’est celui qui tient, celui qui résiste, qui gagne. Celui qui gagne c’est celui qui ne doute pas. Tout ça est difficile à filmer.