la-poursuite-impitoyable

Arthur Penn - 1966
Chef d’œuvre ! C’est le portrait d’un type seul contre tous. En fait, ils sont deux à être seuls contre tous. Le shérif (Marlon Brando) et l’évadé (Robert Redford). C’est surtout le portrait d’une Amérique dégénérée. Il y a cette scène de fiesta dans laquelle on pourrait croire ou espérer que les jeunes se montreraient moins violents, moins durs, moins réactionnaires que leurs parents mais, alors qu’ils sont tous ivres et qu’ils coincent le personnage de Redford dans une casse automobile, ils sont les premiers à vouloir le lyncher pendant que leurs parents se livrent à des ballets un peu funèbres à l’érotisme un peu malade. C’est le portrait complètement désespéré de l’Amérique. En fait, c’est un film sur le venin.