Je t’ai dans la peau !

Pour une fois, l’objectif du musée du Quai Branly (résumé par le slogan « là où dialoguent les cultures ») est atteint par l’exposition Tatoueurs, tatoués. En se penchant sur l’art d’encrer la peau, on se retrouve, en effet, à l’écoute d’un dialogue entre des civilisations qui le pratiquent depuis des millénaires et un Occident qui en a fait, ces dernières années, une mode envahissante. L’ambition artistique des tatoueurs contemporains crée un autre dialogue entre cette culture longtemps marginale et la création classique. Les piqueurs sortent de leur ghetto à l’image des tatoués eux-mêmes, puisque la pratique, longtemps réservée à quelques corporations bien particulières (marins, prisonniers, etc.), se diffuse aujourd’hui à l’ensemble de la société.

les oeuvres
les thèmes

# Tatouage voyage

Si le capitaine Cook a rapporté le mot tatouage de ses expéditions dans le Pacifique, l’expo du Quai Branly fait voyager le visiteur vers d’autres berceaux, notamment le Japon et l’Amérique du Nord, où la première machine électrique à tatouer est née en 1881. Cette ubiquité a permis au romancier John Irving de rêver une quête planétaire à la poursuite d’un père disparu passé par tous les salons du monde. Le tatouage nous projette aussi dans le passé, les anthropologues estimant que la mode actuelle porte encore des traces de ses anciennes fonctions rituelles et sacrées.

Exposition - Exposition au Musée du quai Branly - Jusqu'au 18 octobre 2015
Tatoueurs, tatoués
Livre - Seuil - 2005
Je te retrouverai
John Irving
Livre - L'Harmattan - 2013
Une anthropologie du tatouage contemporain
Elise Müller
Livre - La Découverte / Poche - 1768 - 1779
Relations de voyages autour du monde
James Cook

# Nous, les durs

Tout le monde connaît la conférence de Yalta, ces jours de février 1945 où Churchill, Staline et Roosevelt réglèrent les derniers détails de la fin de la guerre. On sait moins que ce fut aussi une convention de tatoués : le Britannique, ex-patron de la Royal Navy, portait une ancre au bras gauche ; le Soviétique, une tête de mort sur le torse, héritée des prisons tsaristes d’avant 1917 ; et l’Américain, un écusson familial au bras, hommage à ses ancêtres émigrés en Amérique, dès 1621. Dans la fiction aussi, quand sont évoqués militaires et marins, taulards et clans, le tatouage n’est jamais loin...

Film - Studio Canal - 1968
Le tatoué
Denys de La Patellière
Disque - Warner - 1985
Rum Sodomy and the Lash
The Pogues
Film - Metropolitan Video - 2007
Les promesses de l’ombre
David Cronenberg
Film - Universal - 1990
Cry-Baby
John Waters

# Dessins à l’encre

L’un des intérêts de l’expo du Quai Branly est de montrer que la pratique du tatouage, ancestrale et très codée, connaît, ces dernières années, un vrai renouvellement créatif, nourri par un dialogue de plus en plus intense et passionnant avec les autres arts graphiques. Et au travers de cette normalisation, d’autres pratiques de transformations corporelles sortent, à leur tour, de la marginalité.

Exposition - Exposition au Musée du quai Branly - Jusqu'au 18 octobre 2015
Tatoueurs, tatoués
Livre - Noire Méduse - 2012
Dernier été du vieux monde
Luc Navette Jean
Livre - Herscher - 2013
Tattooisme 2
Frédéric Claquin et al.
Livre - Al Dante - 2011
Ceci est mon corps… ceci est mon logiciel
Orlan

# Signes particuliers

L’association entre le tatouage et le monde du crime a la vie dure. Apanage des marlous, taulards, mafieux et autres dangereux personnages, le marquage de la peau est logiquement utilisé à foison dans les polars et les thrillers.

Livre - Points policiers - 1974
Tatouage
Manuel Vasquez Montalban
Film - Metropolitan Video - 2007
Les promesses de l’ombre
David Cronenberg
Film - MGM/United Artists - 1956
La nuit du chasseur
Charles Laughton
Jeu Vidéo - IO Interactive - 2012
Hitman : Absolution

# Le rythme dans la peau

Le tatouage a fait partie du folklore rock’n’roll dès la première vague américaine des années 50, au même titre que les Cadillac roses et les chaussures en daim bleu, avant de tomber en désuétude dans les années 60 et 70. Dans leur quête de la violence contestataire originelle de cette musique, les punks et leurs divers héritiers “alternatifs” l’ont réhabilité. Il est aujourd’hui omniprésent sur toutes les scènes musicales, à commencer par le rap.

Disque - Warner Bros - 1991
Blood Sugar Sex Magik
The Red Hot Chili Peppers
Disque - Warner - 1985
Rum Sodomy and the Lash
The Pogues
Film - Universal - 1990
Cry-Baby
John Waters

Pendant ce temps là ...