James Ellroy

Ce qu’il y a de fascinant avec James Ellroy c’est que, roman après roman, on voit un projet littéraire proprement époustouflant se mettre en place. Depuis Lune sanglante, son premier roman, mais surtout depuis Le Dalhia noir, le premier tome de son premier « Quatuor de Los Angeles », puis avec la trilogie American Tabloïd, American Death Trip et Underworld USA, c’est en fait l’histoire de l’Amérique des années quarante aux années soixante-dix qu’écrit Ellroy. De Pearl Harbour à la fin de la guerre du Viet Nam. Son Guerre et Paix à lui. Sans présager de ce que pourrait être la suite, il reste à l’auteur trois tomes à terminer pour boucler son nouveau quatuor. Croisons les doigts...

les oeuvres
les thèmes

# Connaissance du terrain

C’est après avoir relu le premier « Quatuor de Los Angeles » de James Ellroy, alors qu’il venait de s’installer au Japon, et après avoir compris qu’il ne pourrait écrire que sur ce qu’il connaissait vraiment, que David Peace s’est lancé dans l’écriture de sa trilogie japonaise. Pour Mo Hayder, c’est sa propre histoire mouvementée d’hôtesse de bar à Tokyo qui l’a mise sur la piste de Grey, le personnage principal de son roman Tokyo. James Ellroy a lui ancré son œuvre la plus ambitieuse dans SA ville de Los Angeles. Dans les trois cas, c’est sur une connaissance intime des lieux, de leur histoire et des mœurs de leurs habitants (« la nécessité de connaître leur culture » D. Peace) qui permettent à ces trois stylistes de développer des récits à couper le souffle.

Livre - Rivages - 1987
Le Dahlia noir
James Ellroy
Livre - Rivages - 2007
Tokyo année zéro
David Peace
Livre - Rivages - 2007Presse de la Cité - 2005
Tokyo
Mo Hayder

# Construire une œuvre

James Ellroy dit avoir eu une vision. Balzac parle de rêve : « L'idée première de La Comédie humaine fut d'abord chez moi comme un rêve. » David Peace raconte, lui, avoir pensé sa trilogie japonaise d’abord comme un quatuor. Dans tous les cas, ces auteurs se différencient des autres parce qu’ils n’envisagent l’écriture que comme le moyen de bâtir une œuvre ambitieuse, sans limites pré-définies, un ensemble de romans qui, page après page, forment une somme qui révèle la complexité de la nature humaine. Et sa noirceur.

Livre - Rivages - 2015
Perfidia
James Ellroy
Livre - Rivages - 2007
Tokyo année zéro
David Peace
Livre - Omnibus - 1830 - 1848
La Comédie humaine
Honoré de Balzac

# Éléments de décor

Balzac, qui a jeté les bases du roman moderne dans son avant-propos à La Comédie humaine, expliquait l’importance des éléments qui environnent les personnages : « L'animal a peu de mobilier, il n'a ni arts ni sciences ; tandis que l'homme, par une loi qui est à rechercher, tend à représenter ses mœurs, sa pensée et sa vie dans tout ce qu'il approprie à ses besoins ». Le swing chaloupé de Perfidia ou la violence des coups de Lee Blanchard, sont autant d’éléments, de détails, avec lesquels Ellroy donne une profondeur à ses histoires qui en font un des écrivains américains les plus importants de l’époque.

Livre - Yale University Press - 2012
Joe Louis : Hard Times Man
Randy Roberts
Livre - Yale University Press - 20122005
Chavez Ravine
Ry Cooder
Livre - Yale University Press - 20122005
Perfidia
Glenn Miller

# Cinquième colonne

A l’heure où des attaques sur les serveurs des plus grandes compagnies mondiales ou des agences de renseignement font la une de nos journaux, il faut se rappeler que l’infiltration, l’espionnage et les missions de sabotage sont des méthodes vieilles comme la première guerre. Les historiens estiment que la Deuxième Guerre mondiale a été écourtée de deux ans grâce au décryptage des messages allemands créés par la machine Enigma. Depuis la fin de la guerre froide et la multiplication des conflits plus ou moins déclarés, l’Occident a malheureusement pu mesurer à ses dépens que les agents dormants n’ont pas disparu avec la chute du Mur.

Livre - Rivages - 2015
Perfidia
James Ellroy
Livre - Rivages - 20151942
La Cinquième Colonne
Alfred Hitchcock
Livre - Dupuis - 1947
Buck Danny : Les Japs attaquent
Hubinon
Charlier

# Police scientifique

Celui, sans lequel Les Experts ne seraient rien, est français ! Pour le grand public, c’est Conan Doyle, le premier, qui a réellement fait de la science le meilleur allié de l’enquêteur. Depuis Sherlock Holmes, toutes les polices du monde ont adopté les méthodes d’Edmond Locard, perfectionné les expertises balistiques et collectionnent aujourd’hui les échantillons de tests ADN. Demain la science et les technologies permettront-elles de prévenir le crime avant qu’il ne soit commis ?

Livre - Rivages - 2015
Perfidia
James Ellroy
Livre - Hors Collection - 2013
Les Archives de la police scientifique française
Gérard Chauvy

Pendant ce temps là ...