Jamaica Jamaica

Après celles consacrées à Miles Davis, Bob Dylan, l’Euro Punk, Great Black Music ou David Bowie, la Philharmonie de Paris accueille, jusqu’au 13 août, l’exposition Jamaica Jamaica ! de Marley aux deejays. L’occasion pour nous de vous proposer un petit tour de l’île en douze étapes. Profitez-en pour retrouver la série Sound System sur arte creative.

les oeuvres
les thèmes

# Ile de rêve ?

Plantée au sud de Cuba et à l’ouest d’Haïti, la Jamaïque, cette île à peine plus grande que la Corse, est devenue, en une cinquantaine d’années, une référence musicale planétaire. Pour preuve trente-cinq ans après sa mort, Bob Marley reste l’un des musiciens les plus connus dans le monde entier. Mais la misère n’est pas moins pénible au soleil, ni la violence moins meurtrière.

Livre - La Découverte - 2017
Jamaica Jamaica !
Thomas Sébastien
Vendryes Carayol
Livre - Albin Michel - 2016
Brève Histoire de sept meurtres
Marlon James
Video - 1962
James Bond 007 contre Dr No
Ian Terence
Fleming Young

# De la musique pour cent ans

Mento, ska, rocksteady, reggae, dub, dance hall, l’art de la bidouille en studio, l’invention du dub, du remix et l’influence des sound systems - ces disco mobiles au son énorme qui faisaient danser les foules - on retrouve la trace de ces inventions dans toutes les musiques actuelles. Et pour longtemps encore.

Audio - 1973
Catch A Fire
Bob Marley
Audio - 1976
King Tubby Meets Rockers Uptown
Augustus King
Pablo Tubby
Audio - 1977
Heart Of The Congos
The Congos

# Kingston on Thames

Le reggae fut pour The Clash, PIL, The Ruts, The Police, Nina Hagen, La Mano Negra, Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly, Groundation et des centaines d’autres, ce que le blues fut aux Rolling Stones et à tous les groupes des années soixante et soixante-dix. A la fin des années soixante-dix, le reggae donna un second souffle aux fulgurances du punk et rechargea les batteries de la pop pour plusieurs décennies.

Audio - 1979
Cut
The Slits
Audio - 1981
New Chapter
Aswad
Audio - 1980
More Specials
The Specials

# Over seas

C’est Eric Clapton qui, en 1973, avec sa reprise de I Shot The Sheriff sur son album 461 Ocean Avenue, ouvrit les oreilles du public blanc amateur de rock, aux subtilités du reggae. Par la suite, que ce soit pour y enregistrer, retrouver l’inspiration ou puiser dans les catalogues des labels locaux, on ne compte plus les artistes qui posèrent leurs valises à Kingston. Les Rolling Stones qui commencèrent à fréquenter l’île en 1972 et firent de Peter Tosh, l’ex-compagnon de route de Bob Marley au sein des Wailers, l’un des rares artistes signés sur leur label pour lequel il enregistra trois albums. Le titre (You Gotta Walk And) Don’t Look Back est une reprise d’un morceau des Temptations, enregistré en duo avec Mick Jagger.

Audio - 1997
Wingless Angels
Justin Keith
Hinds Richards
Audio - 1979
Aux armes et cætera
Serge Gainsbourg
Livre - 2013
Hurvin Anderson : Reporting Back
Hurvin Anderson

Pendant ce temps là ...