J.S. Bach à Aix-en-Provence

Le Festival d’Aix-en-Provence a vu le jour en 1948 dans une France alors en pleine reconstruction, comme un peu avant lui le Festival de Cannes (1946) et celui d’Avignon (1947). A leur instar, le Festival d’Aix-en-Provence acquerra rapidement un rayonnement mondial et les plus grandes voix de la scène internationale s’y produiront. Cette année, Johann Sebastian Bach, qui n’a pourtant jamais écrit d’opéra, y sera plusieurs fois à l’honneur, notamment dans un spectacle mis en scène par Katie Mitchell sous la direction musicale de Raphaël Pichon. Cette soirée exceptionnelle sera diffusée en direct sur la chaîne medici.tv.

< La sélection >

FERMER
  • Voir la vidéo
    Localiser

    De battre mon cœur s’est arrêté

    Jacques Audiard - Video - UGC Vidéo - 2005
    C’est l’histoire de Tom (Romain Duris), un jeune agent immobilier sans scrupule qui rêvait d’être pianiste comme sa mère avant lui. Un jour, au hasard d’une rencontre, il pense pouvoir reprendre une carrière de concertiste et se défaire du chantage affectif que son père (Niels Arestrup) exerce sur lui depuis la disparition de sa mère. Lorsqu’il décide de se remettre au piano, c’est la toccata BWV 914 de Johann Sebastian Bach que choisit Tom pour refaire ses gammes. On le voit alors s’exercer, reprendre inlassablement le morceau, comme si le morceau se construisait sous nos yeux.
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Éloge du piano
  • Allegro Vivace

    Joachim Kühn - Audio - Act - 2005
    Pianiste allemand formé à la musique classique, concertiste, Joachim Kühn a tout du musicien brillant à la carrière exceptionnelle. Sous l’influence de son frère, il va s’ouvrir au jazz, notamment à la musique de John Coltrane et à celle d’Ornette Coleman. C’est ce dernier, un des grands défricheurs de ce qu’on appellera le free jazz, qui le ramènera à Johann Sebastian Bach. Joachim Kühn intégrera plusieurs pièces du maître du baroque à son répertoire. Sur cet enregistrement, il reprend la Chaconne de la Partita n° 2 pour violon en ré mineur, ainsi que Lonnie’s Lament de John Coltrane.
  • Le Messie

    Georg Friedrich Haendel - Audio - Philips - 1992
    Georg Friedrich Haendel est l’autre grand nom de la musique baroque qui, avec Johann Sebastian Bach, portera cette musique à son apogée. Allemand comme Bach, né la même année, Georg Friedrich Haendel composa Le Messie en Angleterre où il séjourna dès 1712 et où il dirigera la Royal Academy of Music à partir de 1720. D’inspiration italienne (Haendel a écrit de nombreux opéras et a voyagé en Italie) et attaqué par les dévots qui trouvaient cette œuvre profane, Le Messie sera orchestré à plusieurs reprises et notamment par Mozart. C’est aujourd’hui une des œuvres les plus connues d’Haendel.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Love me or leave me

    Nina Simone - Audio - 1958
    Nina Simone a vu sa carrière de pianiste concertiste classique foudroyée parce qu’elle était Noire dans une Amérique ségrégationniste. Elle en gardera une blessure jamais cicatrisée qui la fera s’engager pour la cause des droits civiques dont elle deviendra une des grandes figures. Son amour de la musique classique ne la quittera pas, comme on peut l’entendre sur le morceau Love me or leave me au milieu duquel elle glisse une partie de piano qu’on croirait tout droit sortie d’une partita de Johann Sebastian Bach.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Intégrale des cantates vol. 15

    Johann Sebastian Bach - Audio -
    Johann Sebastian Bach écrivit sa première cantate en 1707, à l’âge de 22 ans. Il venait d’être nommé organiste à Mühlhausen. Il écrira par la suite près de trois cents cantates (à Leipzig, il était tenu d’en écrire une par semaine) dont une centaine sera perdue. C’est autour d’extraits des cantates BWV 8, 60, 90, 147, 146 que Katie Mitchell (qui a déjà mis en scène La Passion selon Saint Matthieu) et le chef d’orchestre Raphaël Pichon ont conçu ce spectacle.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Glenn Gould par Glenn Gould sur Glenn Gould

    Glenn Gould - Livre - Alia -
    Le nom de Glenn Gould est inséparable de celui de J.S. Bach. Deux de ses quatre enregistrements des variations Goldberg, ceux de 1955 et 1981 (il les enregistrera également en 1954 et 1994) restent des références absolues. La personnalité excentrique de Glenn Gould (il jouait sur une chaise dont il avait fait scier les pieds, le visage presque au niveau du clavier, il nageait avec des gants en plastique…) et sa décision d’abandonner la scène à 32 ans, ont renforcé la fascination qu’il exerce sur le public. Dans Glenn Gould par Glenn Gould sur Glenn Gould, sorte de longue interview, il fait lui-même les questions et les réponses...
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Shame

    Steve McQueen - Audio - 2011
    La vie de Brandon (Michael Fassbender) tourne autour de son travail dans lequel il réussit brillamment et le sexe. De plus en plus submergé par ses pulsions qu’il tente d’assouvir par tous les moyens et qui le rongent au point qu’il refuse d’avoir une relation amoureuse, il ne trouve un dérivatif que dans la course à pied, la nuit venue, dans les rues de New York. Dans une scène magnifique, on voit Brandon courir en écoutant Glenn Gould interpréter l’Aria et la Variation 15 des Variations Golberg comme si seule la spiritualité qui s’échappe de la musique de Bach (qu’on retrouve à plusieurs moments du film, ainsi que My Favorite Thing de John Coltrane) apportait un peu de répit à cette âme pour le moins tourmentée.
    Retrouvez cette oeuvre dans d'autres sélections
    Fantasmes !
    Fantasien (DE)
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Chronique d’Anna Magdalena Bach

    Jean-Marie Straub, Danièle Huillet - Video - Editions Montparnasse - 1968
    Dans l’histoire du cinéma, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet occupent une place à part, en marge, aussi admirés par une poignée d’admirateurs qu’inconnus du grand public. Tous leurs films ont été réalisés à quatre mains jusqu’à la disparition de Danièle Huillet en 2006. Chronique d’Anna Magdalena Bach est un film en noir et blanc inspiré des écrits de la seconde femme de Johann Sebastian Bach. Le rôle de J.S. Bach est interprété par Gustav Leonardt qui joue toutes les parties musicales sans que jamais un changement de plan ne vienne en perturber l’exécution. « (…) Un sentiment de suspension et d'éternité palpite à l'intérieur du cadre puis le déborde. Mystère infini de la musique et du cinéma conjugués ». Jean Coutances - Télérama.fr mars 2000.
  • Das Wohltemperierte Klavier

    Keith Jarrett - Audio - ECM - 1987
    De Keith Jarrett, on connaît surtout son disque Köln Concert sorti en 1975 sur le label ECM qui reste le disque de jazz le plus vendu au monde avec plus de 3,5 millions d’exemplaires. Pianiste prodige qui joua avec Art Blakey, Charles Lloyd, Charlie Haden ou Miles Davis, il partage avec ce dernier l’honneur d’avoir reçu en 2004 le Léonie Sonning Music Award, distinction prestigieuse habituellement réservée aux musiciens et compositeurs de musique classique. Dans ses interprétations de Johann Sebastian Bach, son talent évite à Keith Jarrett de tomber dans le piège de la virtuosité, ou de « jazzifier » la musique du maître du baroque qu’il joue ici au clavecin.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Sonates & Partitas pour violon seul

    J.S. Bach , Itzhak Perlman - Audio - 1988
    Les Sonates & Partitas pour violon seul sont considérées comme l’un des sommets pour violon que tout concertiste se doit d’atteindre un jour. Mais, comme l’a écrit Jacques-André Houle : « (…) elles (les difficultés) ne sont pas pour autant himalayennes. Bach, en excellent pédagogue, l'a toujours compris et voulu ainsi: une musique écrite vaut d'être jouée en plus d'être contemplée ». Yehudi Menuhin, le premier, en a enregistré l’intégralité en 1934. Itzhak Perlman les enregistra en 1988, peut-être sur le Stradivarius Soil de 1714 que lui a vendu ... Yehudi Menuhin !
  • Voir la vidéo
    Localiser

    La Traviata (Festival d'Aix-en-Provence)

    Giuseppe Verdi, Natalie Dessay - Video - 2011
    Depuis sa création en 1948, le Festival d'Aix-en-Provence a souvent produit des moments exceptionnels salués unanimement. En 2011, c’est une version de La Traviata de Giuseppe Verdi avec Natalie Dessay et Charles Castronovo dans les rôles principaux qui va faire se lever la foule. La mise en scène de Jean-François Sivadier et l’interprétation des chanteurs/acteurs donnent à cette version à la fois son brillant, sa légèreté et sa profondeur. Une des grandes réussites de ces dernières années que la captation réalisée par Don Kent donne envie de voir et revoir.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Concertos pour deux violons

    Antonio Vivaldi, G. Carmignola, V. Mullova - Audio - Archiv Produktion - 2009
    Antonio Vivaldi fut l’un des musiciens dont Johann Sebastian Bach recopia les partitions pour mieux en comprendre la musique. J.S. Bach fit aussi des transcriptions de la musique de son aîné, Italien très apprécié en Allemagne, notamment du Concerto pour quatre violons en si mineur dont J.S. Bach tirera son Concerto en la mineur BWV 1065. Cette pratique très courante à l’époque n’a rien de scandaleux, Gabriel Fauré écrivit à ce sujet : « Le mal dont souffrent les chefs-d’œuvre, c’est le respect excessif dont on les entoure ». On peut seulement sourire en imaginant la scène qui opposerait aujourd’hui les ayants droits de chacun des musiciens devant les tribunaux...
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Hannibal S1

    Bryan Fuller - Video - 2013
    On prête parfois aux grands psychopathes une intelligence supérieure et un goût exquis. On retrouve ces deux traits de caractères dans le personnage d’Hannibal Lecter tel qu’imaginé par Bryan Fuller, le créateur de la série Hannibal, dont le rôle titre est interprété par un Mads Mikkelsen glaçant. Cuisinier hors pair, si sûr de lui qu’il ne commet jamais la moindre faute de goût derrière ses fourneaux, ni quand il choisit les musiques qui accompagnent la dégustation de ses plats si particuliers, sur fond de Concertos Brandebourgeois ou de Variations Goldberg.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    Tous les matins du monde

    Pascal Quignard - Livre - Folio - 1991
    Le roman de Pascal Quignard fut adapté au cinéma par Alain Corneau qui fit de l’histoire de Marin Marais et de Monsieur de Sainte-Colombe un énorme succès, avec plus de deux millions de spectateurs. Le film fut également récompensé par sept César dont celui du meilleur film. Pourtant, avant Quignard et Corneau, très peu de personnes connaissaient l’histoire de ces compositeurs de musique baroque qui sacrifièrent beaucoup à leur passion. La musique du film jouée par Jordi Savall contribua à faire découvrir la viole de gambe, cet ancêtre du violoncelle, à plus de 300 000 personnes qui achetèrent la musique du film.
  • Voir la vidéo
    Localiser

    C.P.E. Bach Project

    Ophélie Gaillard - Audio - Aparte - 2014
    Né dans une famille nombreuse, une famille de musiciens, Johann Sebastian Bach se mariera deux fois et aura, à son tour, vingt enfants. Quatre d’entre eux deviendront des musiciens de grand talent. Carl Philip Emmanuel est certainement le plus connu, celui dont l’œuvre en fait, aujourd’hui encore, un musicien exceptionnel, considéré comme le père de la musique classique, celle qui vient après le baroque. Mozart dira de lui : « Il est le père, nous sommes les enfants ».

De battre mon cœur s’est arrêté
Jacques Audiard

Allegro Vivace
Joachim Kühn

Le Messie
Georg Friedrich Haendel

Love me or leave me
Nina Simone

Intégrale des cantates vol. 15
Johann Sebastian Bach

Glenn Gould par Glenn Gould sur Glenn Gould
Glenn Gould

Shame
Steve McQueen

Chronique d’Anna Magdalena Bach
Jean-Marie Straub, Danièle Huillet

Das Wohltemperierte Klavier
Keith Jarrett

Sonates & Partitas pour violon seul
J.S. Bach , Itzhak Perlman

La Traviata (Festival d'Aix-en-Provence)
Giuseppe Verdi, Natalie Dessay

Concertos pour deux violons
Antonio Vivaldi, G. Carmignola, V. Mullova

Hannibal S1
Bryan Fuller

Tous les matins du monde
Pascal Quignard

C.P.E. Bach Project
Ophélie Gaillard

Dans cette sélection

  • Jacques Audiard | De battre mon cœur s’est arrêté
  • Joachim Kühn | Allegro Vivace
  • Georg Friedrich Haendel | Le Messie
  • Nina Simone | Love me or leave me
  • Johann Sebastian Bach | Intégrale des cantates vol. 15
  • Glenn Gould | Glenn Gould par Glenn Gould sur Glenn Gould
  • Steve McQueen | Shame
  • Jean-Marie Straub, Danièle Huillet | Chronique d’Anna Magdalena Bach
  • Keith Jarrett | Das Wohltemperierte Klavier
  • J.S. Bach , Itzhak Perlman | Sonates & Partitas pour violon seul
  • Giuseppe Verdi, Natalie Dessay | La Traviata (Festival d’Aix-en-Provence)
  • Antonio Vivaldi, G. Carmignola, V. Mullova | Concertos pour deux violons
  • Bryan Fuller | Hannibal S1
  • Pascal Quignard | Tous les matins du monde
  • Ophélie Gaillard | C.P.E. Bach Project

la playlist

Vous aimez ? partagez :-)