Elisabeth Quin : « Que puis-je vous recommander d’autre ? »

Quelques heures avant d’accueillir sur le plateau de 28’ Mathias Enard fraîchement couronné du Prix Goncourt, puis dans la foulée le réalisateur László Nemes pour la sortie du Fils de Saul, Elisabeth Quin nous reçoit pour nous donner ses coups de cœur du moment. Avec la même légèreté mais la même précision qui sont les siennes face à ses invités. Tschüss, bis morgen !

les oeuvres
les thèmes

# Culture en mouvement

Le BAL comme la Maison Rouge sont des lieux qui inventent des thématiques un peu obliques, qui ont un rapport à la fois assez didactique et ludique, qui vont dans les chemins buissonniers. On n’est jamais dans l’évidence, c’est souvent brinquebalant, et quelquefois, c’est absolument génial. C’est la pensée en marche.

Exposition - Jusqu’au 17 janvier 2015
Après Eden, la collection Walther
La Maison Rouge
Exposition - Jusqu'au 17 janvier 2016
Dust / Histoires de poussière
David Campany

# Outrenoir

La musique de Low sur scène, c’est de l’outrenoir comme disait Soulage. C’est très sombre, complètement hypnotique. Laszlo Ménès nous montre, lui, un type qui est déjà mort et qui veut créer un miracle. La lumière luit-elle au bout du tunnel ?

Audio - 2015
Ones and Sixes
Low
Vidéo - 2015
Le Fils de Saul
Laszlo Nemes

# Quête d’absolu

D’un côté une femme peintre qui a vécu une vie de femme mais comme une pionnière, aux portes du désert, de l’autre une écrivaine qui écrit sur un auteur qui s’est consacré à son œuvre de manière la plus pure, la plus janséniste, la plus à l’écart du bruit, de la fureur, des paillettes et des séductions du monde.

Livre - P.O.L - 2015
Titus n’aimait pas Bérénice
Nathalie Azoulai
Exposition - 2015
Georgia O’Keeffe
Blandine Chavanne

# Y’a d’la joie

De la joie, de la causerie, de la provocation, du surréalisme, des tubes, de la convivialité, de l’intelligence...

Audio - 2015
Ici le jour (a tout enseveli)
Feu! Chatterton
Livre - La Martinière - 2015
Chaque jour est un festin
James & Kay Salter
Théâtre - 2015
Robert le Diable
Marion Bierry

Pendant ce temps là ...