easy-rider

Dennis Hopper - 1969

« Mine de rien, c’est un film qui a cinquante ans mais c’est un film qui a fait des petits. En France, aujourd’hui, il y a une communauté de bikers qui n’existait pas en 1968. Et quand on leur parle, ils ont tous le même point de départ : Easy Rider. Et à cause d’Easy Rider, il y a des gens qui se sont rêvés en bikers français, qui ont acheté des Harley, qui ont développé une culture de la moto. Il y en a partout, même au fin fond de la France. Ils font des grandes fêtes, des festivals, et ce sont des endroits où le rock est dans l’ADN des gens. Les motards et le rock, ça va ensemble. »