Black magic Beyoncé

Sur la route depuis déjà quelques jours, Beyoncé Knowles passe par Paris (Bercy). Elle y présentera son très attendu nouvel album, annoncé comme un nouveau carton planétaire. À trente-quatre ans, la black diva, qui a déjà vendu la bagatelle de cent millions de disques, reste l’une des figures les plus populaires de la musique pop. Une artiste fascinante, entre féminisme affirmé et sex-symbol clinquant, dans la lignée de bon nombre de grandes voix noires de la musique américaine, jouant avec l’univers macho du hip hop sans s’en laisser compter.

les oeuvres
les thèmes

# Filles du R&B

À la fin des années 1980, le R&B contemporain, mélange de hip hop, de soul, de pop et de rhythm & blues, envahit les ondes. Et toute une nuée de jeunes chanteuses plus belles et plus sexy les unes que les autres, inspirées de leurs aînées sixties de la Motown ou d’Atlantic comme par les chanteuses de jazz d’antan, commencent à pointer le bout de leur museau enfariné, puis forcer les portes de la chaîne musicale américaine MTV. Elles y règnent aujourd’hui en reines, stars des charts et des magazines people autant que porte-parole de toute une génération.

Disque - J Records - 2001
Songs in A Minor
Alicia Keys
Disque - Def Jam - 2007
Good Girl Gone Bad
Rihanna
Disque - Columbia - 2011
4
Beyoncé
Disque - Columbia - 2001
Survivor
Destiny's Child

# Divas noires

En novembre 1927, la population de Harlem assiste à l’enterrement en grande pompe de la célèbre comédienne et chanteuse afro-américaine Florence Mills, surnommée la « Reine du bonheur », ou encore la « Black Beauty » (titre du morceau que lui signa en hommage Duke Ellington). Au passage du cortège, des oiseaux sont lâchés, un avion projette dans le ciel des centaines de roses. Ces funérailles grandioses marquent la naissance d’une nouvelle star : la diva noire, personnage ambigu et fascinant qui, de Bessie Smith à Beyoncé, n’aura cessé de captiver une presse people friande de ragots.

Disque - Verve - 1963
Ella and Basie !
Ella Fitzgerald
Quincy Jones
Disque - Sony - 2012
Complete Columbia Recordings
Bessie Smith

# Femmes fortes, femmes faibles

En 2003, Beyoncé sort son premier album, Dangerously in Love, qui obtient cinq Grammy Awards et se vend à des millions d’exemplaires. Comme son titre l’indique, elle aborde dans ce disque les dangers de l’amour. Des chansons comme « Crazy in Love » ou « Baby Boy » évoquent la passion amoureuse et ses ambiguïtés. Le thème n’est pas nouveau. Il colle à la peau de la chanteuse noire depuis Bessie Smith – entre peur de tomber aux mains d’un mac et rêve d’indépendance – et révèle plus généralement un problème récurrent chez la femme afro-américaine vis à vis du machisme.

Disque - A&M Records - 1966
River Deep, Mountain High
Tina Turner
Livre - L'Olivier - 1967
Pimp
Iceberg Slim
Disque - Sony - 2012
Complete Columbia Recordings
Bessie Smith
Film - AIP - 1974
Foxy Brown
Jack Hill

# Un féminisme revendiqué

Beyoncé a défendu l’émancipation des femmes, dans des chansons comme « Independent Women » ou « Run The World (Girls) ». Et ces prises de position ont très vite suscité l’admiration de la critique. Pour Beyoncé, le défi aura toujours été de taille : se hisser au niveau des illustres artistes noires, Bessie Smith et Billie Holiday, pionnières d’une génération de femmes incarnée durant les sixties par la révolutionnaire et écrivain Angela Davis.

Livre - Éditions des Femmes - 2007
Femmes, race et classe
Angela Davis
Disque - Columbia - 2001
Survivor
Destiny's Child
Livre - L'Harmattan - 2008
Black feminism
Elsa Dorlin

# Mentors et protecteurs

Bercée par la pop de Michael Jackson, Beyoncé a su profiter de protecteurs puissants, de son père Mathew Knowles qui managea son premier groupe, Destiny’s Child, jusqu’à son époux, le rappeur Jay-Z, coauteur de la plupart de ses chansons, avec qui elle entretient une relation parfois un brin houleuse. Depuis quelques années, un autre homme providentiel s’est glissé dans la galaxie Beyoncé, le rappeur Timbaland. Derrière les poses sexy, le R&B reste une affaire d’hommes.

Disque - Epic - 1985
Thriller
Michael Jackson
Quincy Jones
Disque - Def Jam - 1999
The Life and Times of S.Carter Vol. 3
Z Jay
Disque - Mosley Music - 2007
Shock Value
Timbaland

# Courtisées par le cinéma

Nées avec l’image – les clips qui mettent en évidence leur ligne sexy –, les chanteuses de R&B hantent depuis pas mal d’années les écrans de cinéma : Whitney Houston dans le polar Bodyguard (1992) joue une chanteuse célèbre protégée par un garde du corps (Kevin Costner) ; Beyoncé a participé à Dreamgirls (2007), une comédie musicale inspirée de la vie du trio de la Motown, les Supremes, quant à Rihanna, elle joue dans un film de science-fiction, Battleship (2012). Tout cela nous éloigne des pauvres rôles de soubrette auxquels était jadis condamnée Billie Holiday.

Disque - Epic - 1985
Thriller
Michael Jackson
Quincy Jones
Film - AIP - 1974
Foxy Brown
Jack Hill
Film - New Line Cinema - 2002
Austin Powers dans Goldmember
Jay Roach

Pendant ce temps là ...